Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des chasseuses récoltent des dons pour la Ligue contre le Cancer : elles sont menacées de mort

mercredi 31 octobre 2018 à 14:45 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne et France Bleu

La Ligue contre le Cancer a décidé de refuser un don de 2.000 euros d'une association de chasse en Mayenne. Les Dianes Chasseresses avaient organisé fin octobre une battue à Vautorte pour récolter des fonds pour la lutte contre le cancer. Leur action est largement critiquée depuis.

Les 26 femmes membres des Dianes Chasseresses lors de la battue le 21 octobre dernier
Les 26 femmes membres des Dianes Chasseresses lors de la battue le 21 octobre dernier © Radio France - Martin Cotta

Vautorte, France

Le 21 octobre dernier, l'association des Dianes Chasseresses organisait une battue afin de récolter des dons pour la lutte contre le cancer du sein. Une action réalisée en parfait accord avec la Ligue contre le Cancer de la Mayenne. Cette initiative a permis de récolter 2.000 euros, dans le cadre de l'opération Octobre Rose. 

Mais depuis, la polémique a enflé sur internet, avec une pétition notamment, recueillant environ 900 signatures. Face au tollé provoqué par le geste des Dianes Chasseresses, la Ligue contre le Cancer au niveau national est contrainte de refuser le don de l'association mayennaise

200 messages malveillants par jour

La présidente des Dianes Chasseresses, Isabelle Mézières, a par exemple reçu des menaces de mort par téléphone, mais aussi des textos malveillants, près de 200 messages par jour. "Ils lui ont souhaité d'avoir un cancer pour qu'elle en meure" explique Bernadette Perrot, la présidente de la Ligue contre le Cancer en Mayenne. "Ils" se sont les anti-chasses d'après Bernadette Perrot. "C'est une pratique légale en France. De plus nous sommes dans un département rural. Mais nous ne sommes plus dans une république. Nous sommes dans un endroit où des petits groupes, et je dis bien des petits groupes car la pétition rassemble près de 1.000 signatures par rapport à des milliers de gens qui sont pour la pratique de la chasse, nous obligent à baisser pavillon. Je ne vois pas pourquoi il y a tant de haine, parce que c'est de la haine !"' déclare-t-elle.

"Nous sommes dans un endroit où des petits groupes, et je dis bien des petits groupes car la pétition rassemble près de 1.000 signatures par rapport à des milliers de gens qui sont pour la pratique de la chasse, nous obligent à baisser pavillon. Je ne vois pas pourquoi il y a tant de haine, parce que c'est de la haine"

Les chasseuses vont porter plainte

En conséquence : la Ligue contre le Cancer a décidé de ne pas encaisser le chèque des Dianes Chasseresses. De l'argent qui devait financer la recherche sur le cancer du sein. Chaque année, près de 300 mayennaises sont atteintes du cancer du sein. 

Par ailleurs, les chasseuses vont porter plainte dans les prochaines heures pour les menaces de mort. Si leur initiative fait aujourd'hui débat, il est regrettable que l'intolérance de certaines personnes en France puisse déboucher sur une telle situation regrette Bernadette Perrot qui rappelle que la chasse est une pratique légale en France. "Les vegans attaquent les boucheries par exemple, bientôt il n'y aura plus qu'une seule façon de penser" s'exclame-t-elle. 

" Bientôt il n'y aura plus qu'une seule façon de penser"