Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

VIDÉO - Des chats malades sur le point d’être euthanasiés après une décision de justice dans le Biterrois

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

L'association "Les chats libres de Béziers" lance un appel d'urgence. Elle doit démonter son infirmerie après une décision de justice. Sans relogement rapide, le refuge ne pourra plus accueillir de chat malade ou blessé et sera obligé d'euthanasier certains animaux.

350 bêtes sont accueillies actuellement par l'association Les chats libres de Béziers
350 bêtes sont accueillies actuellement par l'association Les chats libres de Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Villeneuve-lès-Béziers, France

L’association "Les chats libres de Béziers", très impliquée dans le sauvetage de félins, est en grande difficulté. Ce refuge est installé depuis 2013 sur un terrain situé en zone inondable à Villeneuve-lès-Béziers, en pleine campagne sur une ancienne vigne, à la sortie de la commune en empruntant un chemin de traverse en direction de Portiragnes. Sur décision de justice en date du 2 décembre 2019, elle doit démonter un chalet en bois de 48 mètres carrés. La bâtisse construite il y a deux ans repose sur de simples parpaings. 

Cet espace héberge une partie de l’infirmerie ainsi que le stockage de couvertures, l’alimentation et les litières des animaux. Jusqu'à présent, l'installation, connue de tous, ne semblait pas déranger. Mais au cours de l'été 2018, l'association a hébergé quelques jours sur site, une mère de famille (et ses deux enfants) en instance de séparation et elle a été dénoncée. Le père des enfants portant plainte ensuite pour insalubrité.

Le chalet doit être démonté avant le 4 avril 2020 sous-peine d'une amende délictuelle pouvant atteindre les 300.000 euros. L'association n'est pas la seule poursuivie. Quelque 80 plaintes ont été déposées par la mairie de Villeneuve-lès-Béziers dans le cadre de la lutte de l'État contre la "cabanisation sans autorisation d’urbanisme, d’un habitat permanent ou provisoire, et par conséquent illégal.

L'association est installée sur ce terrain visité par France Bleu Hérault

La présidente de l'association lance un appel d'urgence

Cette association d'utilité publique créée en 2009 accueille des bêtes en grande détresse, "parfois refusées par d’autres associations, car elles sont blessées, maltraitées ou malades" indique la présidente Nathalie Chartrain. Les chats sont soignés avant d’être proposés à l’adoption. "L’an passé, 400 de nos chats ont été adoptés", précise-t-elle. Les bénévoles sont appelés par ailleurs par les communes pour des campagnes de stérilisation.

"Nous avons voulu aider cette mère de famille qui fuyait son mari. Nous n'accueillons jamais personne. L'espace n'est pas aménagé pour dormir ici. C'est fâcheux d'en arriver là. Voilà notre récompense quand on pense bien faire."

"On ne nous a jamais rien dit jusqu'à présent" dixit Nathalie Chartrain, la présidente de l'association Les Chats libres de Béziers

Les chats libres sont installés (sans électricité et uniquement avec l'eau du forage), sur un terrain de 3.000 mètres carrés dont 1.500 ont été aménagés avec des enclos. L’association survit aujourd’hui grâce aux dons : plus de 100.000 euros l’an passé, précise Nathalie Chartrain, pour un budget de fonctionnement de 103.000 euros. "La ville de Béziers, qui est la seule à nous subventionner, nous apporte 1.000 euros."

La présidente de l’association, elle-même propriétaire du terrain, est désespérée.  

"Si nous ne trouvons pas quelqu’un pour nous accueillir, nous serons contraints de ne plus accueillir de chats blessés. Ils seront alors euthanasiés. Sans cette infirmerie, il me parait bien compliqué de les mettre à l’abri."

"Les chats libres" lancent un appel. Nathalie Chartrain et les cinq bénévoles espèrent trouver une solution rapide, sans quoi le chalet sera détruit. Ce samedi 11 janvier, l'association proposait une journée d'adoptions. 

C'est le moment d'adopter un chat - Radio France
C'est le moment d'adopter un chat © Radio France - Stéfane Pocher
Ici, c'est une partie de notre infirmerie explique Nathalie Chartrain, la présidente de l'association Les chats libres de Béziers - Radio France
Ici, c'est une partie de notre infirmerie explique Nathalie Chartrain, la présidente de l'association Les chats libres de Béziers © Radio France - Stéfane Pocher
Des dizaines d'enclos pour abriter les chats (Béziers) - Radio France
Des dizaines d'enclos pour abriter les chats (Béziers) © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu