Faits divers – Justice

Des chats victimes d'actes de cruauté à Bouleternère et Rodès

Par Suzanne Shojaei, France Bleu Roussillon et France Bleu dimanche 19 mars 2017 à 19:20

Ce chat a le bassin et les pattes fracturés.
Ce chat a le bassin et les pattes fracturés. © Radio France - Alison Nieto-Canabate

Depuis quelques semaines, cinq plaintes auraient été déposées par des habitants de Bouleternère et de Rodès. Des individus s'en prennent à leurs chats.

Que se passe-t-il à Bouleternère et Rodès ? Ces dernières semaines, plusieurs chats de ces communes des Pyrénées-Orientales ont été victimes d'actes de cruauté. Coups, pendaisons, tirs à la carabine... Cinq plaintes auraient été déposées à la gendarmerie.

"Mon chat a disparu pendant trois jours, raconte Alison, une habitante de Bouleternère. Il est rentré avec une blessure à l'oeil. On l'a directement emmené chez le vétérinaire, qui a vu que c'était une blessure par plomb." Quelques jours plus tard, le chat de sa soeur, Jennifer, se fait tirer dessus. "Il a un beau trou derrière l'oreille."

"Jusqu'où sont-ils capables d'aller ?" - Alison

Et ce n'est pas tout. Le chat de la voisine se fait tabasser. Il a désormais le bassin et les pattes cassés. À Rodès, d'autres chats reçoivent des plombs pointus dans le corps. Sans compter certains retrouvés pendus. "C'est assez violent, continue Alison. Si ces individus sont capables de faire ça à des animaux, jusqu'où sont-ils capables d'aller?"

Alison et Jennifer font appel à des associations pour les soutenir. Elles lancent une pétition en ligne.

"On espère que l'enquête de la gendarmerie sera sérieuse." - Frédéric, le père d'Alison et Jennifer