Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des clandestins affamés et assoiffés secourus à la frontière franco-espagnole

jeudi 19 avril 2018 à 16:23 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon et France Bleu

Une douzaine de clandestins originaires d'Afrique subsaharienne ont été délivrés ce mercredi à La Junquera à la frontière franco-espagnole. Le groupe s'était caché dans un camion, sans nourriture et sans boisson. Plusieurs hommes ont été transportés à l'hôpital de Figueras.

C'est à quelques kilomètres de la frontière avec la France que les clandestins ont été délivrés
C'est à quelques kilomètres de la frontière avec la France que les clandestins ont été délivrés © Radio France - Sébastien Berriot

Le Perthus, France

L'information est rapportée par le quotidien catalan Diari de Girona. Ce mercredi, un groupe de clandestins en difficulté a été pris en charge par les forces de sécurité espagnoles à La Junquera (La Jonquère) en Catalogne, non loin de la frontière avec la France. Les migrants originaires d'Afrique subsaharienne étaient cachés dans un poids-lourd qui arrivait de France. Ce sont des témoins qui ont aperçu des bras dépassant de la toile du camion. 

Les migrants agitaient leurs bras pour appeler à l'aide

Les clandestins assoiffés et affamés étaient en train d'appeler à l'aide. Il n'avaient plus de nourriture ni de boisson et la température était très élevée dans le poids-lourd. Le Diari di Girona précise que plusieurs des migrants, en état de déshydratation, ont du être transportés à l'hôpital de Figueras. 

Les migrants reconduits en France

Le reste du groupe a été conduit au poste de police avant d'être ramené ensuite en France, à quelques kilomètres, d'où il était arrivé. Le conducteur du camion a expliqué que lors de son trajet, il s'était arrêté à Vintimille entre la France et l'Italie. C'est certainement à cet endroit que les clandestins originaires du Sénégal, du Mali ou encore de Gambie sont montés dans le camion.