Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des cocktails Molotov lancés contre l'Espace du Judaïsme de Toulouse

dimanche 27 juillet 2014 à 13:01 France Bleu Occitanie

Un individu a lancé des cocktails Molotov et des pierres contre un établissement juif hier en fin d'après-midi à Toulouse. Il n'y a aucun dégâts. L'individu a agi en marge de la manifestation pro-palestinienne qui s'est déroulée dans le calme.

Des cocktails Molotov lancés contre l'Espace du Judaïsme de Toulouse
Des cocktails Molotov lancés contre l'Espace du Judaïsme de Toulouse

C'est au moment même où la manifestation en soutien à Gaza se dispersait dans le calme, place du Capitole, qu'un individu a fait irruption devant les locaux de l'Espace du Judaïsme. Il a d'abord visé le bâtiment avec une bouteille de jus de fuits remplie d'alcool qui n'a pas pris feu. Une patrouille de police était en faction devant le centre communautaire, comme il est d'usage lors des manifestions pro-palestinienne, elle a vu l'homme agir et s'est précipitée sur lui.

C'est alors que l'individu a lancé un coktail Molotov contre les policiers, celui-ci s'est bien enflammé mais les agents de police n'ont pas été touchés. L'individu a pris la fuite avant d'être interpellé quelques minutes plus tard par la Brigade anti-criminalité.

Ce dimanche le jeune homme était en garde à vue et présente selon le parquet "un état de santé mentale très relatif" . Il doit subir une expertise psychiatrique qui déterminera s'il passera ou non en comparution immédiate demain lundi.

Le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) dénonce un acte "inacceptable" et a porté plainte ce matin. Sa présidente locale, Nicole Yardeni, dénonce des "mimétismes " et une "identification " à ce qu'il se passe au Proche-Orient : "On ne comprend pas pourquoi notre communauté est devenue une cible permanente de la part de nos concitoyens ." 

Nicole Yardeni, représentante du CRIF en Midi-Pyrénées