Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des collégiens filment sous la jupe de leur professeure à Caussade

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Plusieurs élèves du collège Pierre-Darasse de Caussade sont accusés d'avoir filmé sous la jupe d'une de leur professeure.

Illustration.
Illustration. © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Caussade, France

Les faits remonteraient à une quinzaine de jours, au début du mois de décembre. Quatre collégiens auraient filmé leur professeure à son insu. Via un groupe Facebook dédié aux enseignants, le personnel du collège s'indigne de tels agissements. 

Passés en conseil de discipline cette semaine, certains élèves ont été exclus de manière temporaire. Pour une semaine, celle de la rentrée. "8 jours d'exclusion, c'est 8 jours de plus à la maison en suivant les vacances" fait remarquer Maximilien Reynès-Dupleix, secrétaire académique et départemental du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). 

La professeure en arrêt maladie

Cette décision est jugée largement insuffisante par le corps enseignant qui a demandé une rencontre avec la direction d'Académie. "L'institution n'a pas répondu à la réalité et à l'enjeu que représente ce type d'agression" explique Maximilien Reynès-Dupleix. "Derrière rien n'est mis en place pour éventuellement redonner du sens à ce qui s'est passé, notamment en terme pédagogique et autre" ajoute-t-il. 

Selon nos informations, la professeure en question est en arrêt maladie. Ses collègues, eux, envisagent des actions à la rentrée. Cette affaire pourrait également se poursuivre en justice. Une plainte a été déposée. 

Choix de la station

France Bleu