Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : des commerçants de Sarlat lourdement impactés par la coupure de courant

jeudi 19 avril 2018 à 17:11 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

La ville de Sarlat a été plongée dans le noir au soir du mardi 18 avril. Plusieurs coupures d'électricités se sont produites et ont impacté des commerces. Certains subissent d'importantes pertes matérielles.

Le cinéma Le Rex a dû fermer à 22 heures à cause de micro-coupures à répétition.
Le cinéma Le Rex a dû fermer à 22 heures à cause de micro-coupures à répétition. - Google Maps

Sarlat-la-Canéda, France

Le soir du mardi 18 avril, la ville de Sarlat a subi plusieurs coupures de courants entre 19 et 23 heures. La faute à un incendie survenu dans un transformateur avenue de Dordogne. Des commerçants ont été lourdement impactés par cet incident. À commencer par le cinéma rex de Sarlat. "Nous avons fermé le cinéma à 22 heures," se désole Arnaud Vialle. "Un projecteur ne fonctionne plus car une des cartes n'a pas résisté aux coupures. On a une salle de projections qui est hors d'usages. _Les pertes vont me coûter entre 6 000 et 8 000 euros._"

Des commerces de bouches ont eux aussi subit des dégâts plus importants. La chocolaterie-pâtisserie L'Atelier du gourmand y a perdu du matériel et des produits. Les dégâts sont pour le moment chiffrés à 600 euros selon Marie-France Decaix, gérante du magasin. "Nos réfrigérateurs sont en pannes. Un ventilateur qui permet de réfrigérer la vitrine des chocolats est cassé. Nous avons perdu de la marchandise. Nous nous en sommes rendu compte le matin du 19 avril. Quand nous sommes arrivés, il y avait une température de 24 degrés dans la vitrine des chocolats."

Des pertes minimes pour d'autres boutiques

D'autres ont subi de plus petites pertes avec cette coupure de courant. Sylvie Simonnet, gérante du Petit Casino y a laissé une box internet. "Je ne pouvais pas encaisser certains clients. J'ai même dû passer commande chez un collègue. Ça ne m'était jamais arrivé." Ce jeudi en fin d'après-midi, quelques foyers étaient encore privés de courant. Enedis poursuivait ses réparations.