Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des croix gammées taguées sur la devanture d'un bar à Rennes

Le bar rennais le Papier Timbré a été victime de vandalisme dans la nuit du samedi 27 février au dimanche 28 février. Un groupuscule d'extrême droite a tagué les murs de l'établissement avec des croix gammées.

Le bar le Papier Timbré, 39 rue de Dinan à Rennes, vandalisé le 27 février 2021
Le bar le Papier Timbré, 39 rue de Dinan à Rennes, vandalisé le 27 février 2021 © Radio France - Paola Guzzo

C'est une voisine du bar rennais le Papier Timbré qui a alerté la police, vers minuit, dans la nuit du samedi 27 février au dimanche 28 février. Elle a entendu le bruit des vitres brisées. "Deux vitres ont été cassées et les murs du bar tagués avec une croix gammée et le nom d’un groupuscule d’extrême droite", explique Philippe Chéron, le patron du bar, situé rue de Dinan. Des pans de bois ont été installés sur la devanture cassée. Des agents de la ville de Rennes ont nettoyé les tags sur le mur de l'établissement, dès ce lundi. 

"Victimes de la bêtise et de la haine"

Cet acte de vandalisme intervient alors que l'établissement ne reçoit pas de public. Philippe Chéron a racheté ce bar rennais le 9 octobre "et on a dû fermer le 23 octobre. On n'a plus d'activité depuis quatre mois." Pour le patron, "les murs multi séculaires du bar ont de nouveaux été témoins et victimes de la bêtise et de la haine que l'on espérait reléguées dans les livres d'histoire !" écrit-il sur la page Facebook du bar. "La diversité culturelle, sociale, qui fait tant peur aux étriqués de la pensée qui nous ont rendu visite samedi, continuera à s'exprimer et à se vivre dans la chaleur d'un spectacle, la fraîcheur d'une bonne bière !

Philippe Chéron a déposé plainte dès dimanche. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess