Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des débordements pour la dernière soirée de la boite de nuit le Nitro à Limoges

dimanche 4 novembre 2018 à 20:06 Par Nina Valette, France Bleu Limousin

Dans la nuit de samedi à dimanche, la boite de nuit le Nitro organisait sa dernière soirée à Limoges (Haute-Vienne). Une soirée qui s’est terminée par la dégradation du hall d’entrée de l’immeuble voisin.Un conflit avec les riverains est à l’origine de la fermeture de l’’établissement.

Des centaines des bouteilles jonchent le sol de la cage d'escalier
Des centaines des bouteilles jonchent le sol de la cage d'escalier © Radio France - Nina Valette

Limoges, France

Baroud d’honneur, en ce weekend de la Toussaint pour la boite de nuit le Nitro à Limoges (Haute-Vienne). Une dernière soirée avant la fermeture de l’établissement décidée par la justice. La gérante était en conflit avec les riverains à cause des nuisances sonores. C’est ce conflit vieux de dix ans qui a gâché la fête. La propriétaire de la discothèque et les derniers clients ont envahi la cage d’escalier de l’immeuble à 9h du matin. Ils ont déversé des centaines de bouteilles vides, qu’ils ont brisées sur le sol. 

Les habitants refusent de payer le nettoyage  - Radio France
Les habitants refusent de payer le nettoyage © Radio France - Nina VALETTE

Plusieurs heures après, l’odeur d’alcool imprègne toujours les quatre étages et les habitants doivent enjamber les morceaux de verres pour accéder a leur logement.

On va enfin pouvoir dormir 

"Je vis ici depuis 10 ans, et je suis le plus vieux locataire. Tout le monde part au bout de deux ou trois ans à cause du bruit. _Il était vraiment temps que la boite de nuit ferme_"  lance soulagé un voisin qui veut rester anonyme. Dimanche matin, avec son fils, ils ont entendu du bruit en bas de chez eux. "C’est là qu'on a vu des clients hurlants « on va tout casser, on va tout casser !". 

Un vacarme inhabituel pour un dimanche matin qui pousse Achille, un autre voisin, à sortir de chez lui. Le jeune homme tombe nez à nez avec une dizaine de personnes, qu'il tente de raisonner. "Ils m’ont dit « ce n’est pas toi le problème, mais les autres voisins qui ont fait fermer le Nitro" raconte le jeune homme qui explique avoir reconnu la gérante de la boite de nuit dans la foule.

En quelques minutes, la cage d’escalier est alors saccagée. D’après le voisin, pas de doute, il y a eu vengeance

La gérante reconnait les faits

Quelques heures après, la gérante reconnait les faits au téléphone de France Bleu Limousin mais parle "du coup de colère après 10 ans de procédures et de coups bas " avant d’ajouter "Plus que les dégradations, je regrette surtout que le Nitro ferme après 40 ans d’existence. Cette boite de nuit était là avant les voisins".

Après 40 ans d’existence, le Nitro ferme ses portes  - Radio France
Après 40 ans d’existence, le Nitro ferme ses portes © Radio France - Nina Valette

Pour cette femme "les voisins vont m’en vouloir quelques heures. Moi je vais leur en vouloir plusieurs années. _J’ai perdu mon affaire, et j’ai licencié 5 personnes_" conclut celle que l’on surnomme Lili. 

Certains locataires envisagent de déposer plainte, et refusent de débourser le moindre euros pour le nettoyage.