Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Les élections européennes 2019

VIDÉO - Permission civique pour huit détenus de Belfort et Montbéliard au Parlement de Strasbourg

Des visiteurs inhabituels dans les allées du parlement européen de Strasbourg. Huit détenus des maisons d'arrêt de Belfort et Montbéliard ont été invités à découvrir la prestigieuse institution. Une première pour ces deux prisons qui conclut un cycle d'initiation civique avant le scrutin du 26 mai.

Les visiteurs "détenus" installés dans l'hémicycle reconstitué au cœur de la salle de projection à 360° du parlement de Strasbourg
Les visiteurs "détenus" installés dans l'hémicycle reconstitué au cœur de la salle de projection à 360° du parlement de Strasbourg © Radio France - Christophe Beck

Strasbourg, France

On ne peut imaginer meilleur encouragement à voter aux élections européennes. Huit détenus des maisons d'arrêt de Belfort et de Montbéliard ont été conviés mercredi 24 avril à visiter le parlement européen de Strasbourg. C'est l'aboutissement d'un cycle d'initiation civique mené depuis le début de cette année dans les deux établissements du Nord Franche Comté.  

Dans son plan pour les prisons, il y a un an, Emmanuel Macron avait souhaité qu'on facilite le vote en prison. Il y a un mois, le conseil constitutionnel a validé la possibilité de voter à l'intérieur même du centre de détention.

C'est une première pour ces deux maisons d'arrêt. "Ça nous permet de voir nos détenus sous un nouveau jour en leur faisant découvrir des choses improbables, comme cet hémicycle qui nous impressionne tant", confie Sandra Dollin, directrice par intérim de la maison d'arrêt de Belfort. 

Même en prison, les détenus peuvent voter

"C'est l'occasion de leur rappeler que le fait d'être en prison ne signifie pas qu'il sont déchus de leur droit civique. Même en prison, ils peuvent voter", explique pour sa part, Marcel Guiriaboyé, le directeur adjoint de la maison d'arrêt de Montbéliard.  

Dans la salle de projection à 360° ou dans l'hémicycle, les détenus se montrent studieux et impressionnés. "C'est sûr que j'irais voter pour le 26 mai", indique l'un d'eux.  "En peine relativement longue, j'ai profité de cette opportunité pour sortir de la maison d'arrêt, mais oui, cette visite me donne envie de voter" ajoute un deuxième. 

Pour la première fois, des bureaux de vote  seront installés dans les deux maisons d'arrêt pour un scrutin par correspondance, organisé à l'intérieur même des établissements. A Belfort, les détenus pourront voter le 21 mai après-midi.