Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Lactalis : du lait infantile contaminé par la salmonelle

Des documents administratifs sur l'affaire Lactalis ont été volés dans les bureaux de la Répression des Fraudes

mercredi 29 août 2018 à 15:09 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne et France Bleu

L'hebdomadaire satirique le Canard Enchaîné révèle cette information dans son édition de ce mercredi 29 août. France Bleu Mayenne en a eu la confirmation.

Prquisitions au siège de Lactalis à Laval
Prquisitions au siège de Lactalis à Laval © Radio France - Stéphanie Denevault

Craon, France

Le vol s'est passé le 10 mai dernier dans les locaux de la DGCCRF, la direction de la consommation et de la répression des fraudes, à côté du ministère de l'économie.

Ce jour-là, un ou des individus pénètrent dans les bureaux et y dérobent un ordinateur. Sur le disque dur, des documents sur l'affaire du lait contaminé à la salmonelle. Une plainte a été déposée le lendemain raconte le Canard Enchaîné, dans un commissariat du 13ème arrondissement parisien. Le journal satirique explique que le Préfet de police est aussitôt mis dans la confidence.

Selon la DGCCRF, que France Bleu Mayenne a contactée, le vol ne concerne que des documents administratifs qui n'ont aucun lien avec l'enquête pénale en cours

Un ordinateur volé, une plainte déposée

Mais comment les cambrioleurs ont-ils pu ainsi entrer dans un bâtiment gouvernemental ? Tout simplement par des portes secondaires ouvertes en raison de travaux qui ne sont pas équipées d'un système d'alarme selon notre confrère. Plus surprenant encore, poursuit-il, les aigrefins vont directement dans le bureau où se trouve l'ordinateur sur lequel les agents, en charge de l'enquête, travaillent.

Un nouvel épisode fracassant de ce long feuilleton Lactalis. Plusieurs dizaines de nourrissons ont été infectés, des centaines de plaintes ont déjà été déposées, une commission d'enquête parlementaire a notamment entendu le patron du groupe laitier. Un juge d'instruction devrait être prochainement saisi du dossier.