Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Six doses de vaccin volées au centre de vaccination de Soustons, dans les Landes

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gascogne

Le vol de six doses de vaccin a eu lieu vendredi pendant les heures d'ouverture du centre de vaccination de Soustons, selon Sud-Ouest. La maire de la commune, Frédérique Charpenel, a déposé plainte.

Ce sont des doses préparées dans des seringues qui ont été volées (Photo d'illustration)
Ce sont des doses préparées dans des seringues qui ont été volées (Photo d'illustration) © Radio France - Isabelle Gaudin

Six doses de vaccin contre le coronavirus ont été dérobées au centre de vaccination de Soustons, vendredi 14 mai, entre 9 heures et 11 heures. Les doses, préparées le matin par les infirmières dans des seringues, ont été volées pendant les heures d'ouverture du centre situé avenue Labouyrie. La mairie de Soustons, qui gère le centre de vaccination par le biais de son Centre communal d’action sociale, a porté plainte. Une enquête est ouverte par la gendarmerie, confirme le parquet de Dax.

Les six seringues, préparées par des infirmières, ont été volées dans la matinée dans la salle de vaccination. Elles étaient disposées dans une bannette, non loin du passage des personnes vaccinées, précise le parquet de Dax. 

Il y a des choses qu'on ne peut pas laisser passer - Frédérique Charpenel, maire de Soustons

En début d'après-midi, Frédérique Charpenel, la maire de la commune, a été mise au courant. Elle a décidé de porter plainte dans la foulée, en fin d'après-midi : "On s'est battu pour avoir des vaccins, pour qu'on gagne l'immunité collective le plus rapidement possible. C'est un geste que je ne comprends pas. Il y a des choses qu'on ne peut pas laisser passer."

La maire de la commune s'inquiète des conséquences d'un tel geste sur le centre de vaccination de Soustons : "On a des rendez-vous qui collent parfaitement avec le nombre de vaccins disponibles tous les jours. Peut-être que vendredi, six personnes n'ont pas pu avoir leurs doses."

Pour l'instant, le parquet de Dax affirme ne pas avoir de soupçon particulier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess