Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Des élèves australiens quittent Cherbourg pour être scolarisés en Angleterre

mercredi 31 janvier 2018 à 6:03 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

Deux élèves australiens de la même famille ont quitté le collège Charcot de Cherbourg en ce début d'année. Leurs parents ont préféré les scolariser de l'autre côté de la Manche, en Angleterre. Explications.

Le drapeau australien
Le drapeau australien © Maxppp - Alexandre MARCHI, /NCY

Cherbourg-en-Cotentin, France

Le départ de deux élèves australiens de la même famille du collège Charcot de Cherbourg en ce début d'année pour l'Angleterre pose la question plus largement de l'intégration des élèves australiens dans les écoles cherbourgeoises, cinq mois après leur arrivée. 

Un dispositif a été mis en place en partenariat avec le rectorat. Un dispositif de la maternelle au lycée, avec des cours de français et l'aide d'une assistante australienne. 

Aujourd'hui, un élève est en maternelle à l'Alma. Il seront bientôt neuf en primaire à Gibert-Zola, deux au collège Charcot et un au lycée La Bucaille. Ce qui fait 13 élèves au lieu de 15 dernièrement.

Un cas isolé 

Le cas de ces deux collégiens de la même famille partis étudier en Angleterre sont des cas isolés, selon Anna Pic maire adjointe de Cherbourg en Cotentin chargé des relations internationales. 

« Cette famille avait une opportunité en Angleterre parce qu'elle a de la famille là bas, elle a deux autres enfants qui, continuent eux à être scolarisés chez nous. Il ne faut pas faire de généralités. Il y aura de nouveaux enfants donc il y aura d'autres péripéties mais il faut savoir que ces familles sont parfaitement intégrées », explique-t-elle

Il faut savoir aussi qu'en Australie la langue française est très optionnelle. Les élèves ont aussi également la moitié moins de matières et donc un rythme plus cool de 9h à 15h. Rien à voir avec les 7 à 8 heures de cours par jour chez nous !