Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des enfants de 9 et 10 ans mettent le feu à 225 ballots de paille près d’Amiens en voulant jouer à "Koh-Lanta"

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

L’incendie s’est déclaré ce jeudi à Saint-Fuscien au sud d’Amiens. Deux garçons, interrogés par la police, ont reconnu les faits : ils voulaient simuler un jeu de survie type "Koh-Lanta".

Plus de 200 ballots de paille sont partis en fumée
Plus de 200 ballots de paille sont partis en fumée - Police Nationale 80

Saint-Fuscien, France

225 ballots de paille partis en fumée. Un coup dur en cette période de sécheresse pour un éleveur de la commune de Saint-Fuscien au sud d’Amiens. Les pompiers ont été appelés en début d’après-midi pour un incendie pour une exploitation agricole. Plus de 200 ballots de paille étaient en train de se consumer. Ils ont rapidement réussi à venir à bout des flammes. Des policiers du commissariat d’Amiens se sont rendus sur place. 

Un jeu d'aventure type "Koh-Lanta"

Sur son compte Twitter, la police annonce que deux enfants ont reconnu les faits. Il s'agit de jeunes garçons, résidents de la commune, qui ont voulu simuler un jeu d'aventure type "Koh-Lanta" mais qui ont rapidement été dépassés par la propagation du feu. Un témoin les a vu s'enfuir et les a signalés. Ils ont ensuite été entendus dans les locaux du commissariat d'Amiens. 

« Des bêtises d’enfants »

Dominique de Thézy, le maire de Saint-Fuscien s’est également rendu sur les lieux de l’incendie : « C’était un petit incendie, les pompiers l’ont circonscrit rapidement, ils ont déchaumé le secteur pour ne pas que le feu se propage. Ce sont des bêtises d’enfants. C’est navrant, mais les conséquences sont surtout pour l’agriculteur, qui a vu partir en fumée une partie de son travail. »

Environ 3000 euros de préjudice 

L'exploitant agricole, contacté par France Bleu Picardie, parle d'un préjudice de près de 3000 euros : "Ces ballots devaient servir au paillage et à l'alimentation des animaux.  L'assurance me dit qu'il faut compter 13 à 14 euros pièce. Mais ça pourrait coûter encore plus cher si je n'ai pas suffisamment de stock et que je dois m'en faire livrer. Ces enfants n'ont peut-être pas pensé à mal, mais cette histoire me prend beaucoup de temps et me retarde pour le reste de mon travail. C'est très dommage."

Les deux garçons sont âgés de moins de 13 ans : ils ne pourront pas être poursuivis, conformément à l'ordonnance du 2 février 1945 qui régit la justice des mineurs.