Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des personnes âgées escroquées par des faux policiers à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Depuis le 31 mars, huit personnes âgées se sont fait escroquer à Nîmes par des individus qui se faisaient passer pour des policiers. La Direction départementale de la sécurité publique du Gard appelle à la vigilance.

Entrée hôtel de police Nîmes. Police nationale
Entrée hôtel de police Nîmes. Police nationale © Radio France - Sylvie Duchesne

Ils se font passer pour des policiers et escroquent des personnes âgées. Depuis le 31 mars, huit Nîmois ont été victimes d'escrocs. Ces individus appellent d'abord sur le téléphone fixe et se présentent comme des agents de police. Ils assurent aux personnages âgées que leur carte bancaire a été utilisée frauduleusement. Gagnant la confiance des habitants au bout du fil, ils leur demandent leur numéro de téléphone portable et promettent d'interpeller les malfaiteurs.

Des tickets de prépaiement de 250 euros

Les faux policiers invitent ensuite les victimes à se rendre au bureau de tabac et à acheter des tickets PCS de 250 euros, qui permettent de recharger les cartes de prépaiement, pour interpeller les escrocs. Une fois l’achat effectué, les individus réclament les codes de chargement aux victimes, leur demandant ensuite de détruire les tickets et de couper la communication sans donner suite.

La Direction départementale de la sécurité publique du Gard appelle à la vigilance. Un agent de police ne demande jamais des codes de carte bancaire ou de payer quoi que ce soit dans le cadre d'une enquête. Si une situation vous semble suspecte contactez immédiatement les services de police en composant le "17 police secours". Ensuite, rendez-vous au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche de chez vous pour y déposer plainte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess