Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - La garde républicaine patrouille à cheval en sud-Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Pour la troisième année, des gendarmes de la garde républicaine vont patrouiller en sud-Ardèche. Ils sont accompagnés de gendarmes ardéchois d'active et réservistes.

Les gendarmes à cheval reviennent en Sud Ardèche pou l'été
Les gendarmes à cheval reviennent en Sud Ardèche pou l'été © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Les chevaux de la garde républicaine sont de retour en sud-Ardèche. Quatre chevaux qui viennent de Paris et qui passent six semaines en sud-Ardèche jusqu'au 31 août. Ces chevaux habituellement servent au service protocolaire et effectuent des patrouilles dans Paris. Ici ils sont montés par deux gardes républicains et quatre gendarmes ardéchoises : deux réservistes et deux d'active. Par groupe de deux, ils vont sillonner les sites touristiques.  

Des patrouilles utiles

Tout le monde est unanime : les gendarmes à cheval ont une bonne image. Il suffit de voir les gens qui viennent pour discuter avec eux, ici sur le parking de l'qaven d'Orgnac. "On a l'impression qu'on va pas nous verbaliser" explique ce touriste venu avec sa famille de Tours. Et pourtant ce sont des gendarmes comme les autres qui sont sur ces chevaux mais c'est vrai qu'ils font beaucoup de prévention et que les chevaux leur permettent un meilleur contact avec la population et donc de récolter des renseignements. 

Ces gendarmes à cheval vont sillonner les parkings pour lutter contre les vols à la roulotte : juchés sur les chevaux ils ont une bonne vue de ce qui se passe. On les voit également de loin ce qui peut décourager les voleurs. Ils vont également se déplacer sur les marchés ou les marchés nocturnes. Ils pourraient même lors des quinze derniers jours d'août faire un tour dans le nord du département

Une collaboration entre l'Etat et le conseil départemental

C'est le conseil départemental de l'Ardèche qui prend en charge le gîte des chevaux et des cavaliers : un coût de 22.000 euros  pour l'été. Une bonne opération en terme d'image explique le président du conseil départemental Laurent Ughetto pour un département qui communique beaucoup sur la transition écologique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess