Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des gendarmes en canoë pour surveiller les gorges de l'Hérault

samedi 29 juillet 2017 à 19:39 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Hérault

Jusqu'à la mi septembre, des patrouilles en canoë sont organisées par la gendarmerie de l'Hérault dans les zones les plus fréquentées par les touristes.

Les gendarmes tombent le pantalon pour patrouiller en canoë
Les gendarmes tombent le pantalon pour patrouiller en canoë © Radio France - Sylvie Duchesne

Hérault, France

La population de l'Hérault explose en été. Les sites les plus emblématiques du département sont pris d'assaut par les vacanciers. Le long du littoral bien sûr mais aussi dans l'arrière pays où les possibilités de se baigner ou de faire du canoë sont très nombreuses. C'est le cas notamment entre le Causse de la Selle et le Pont du Diable près de Saint Guilhem le Désert.

Pour faire de la prévention mais aussi pour verbaliser, la gendarmerie de l'Hérault met en place des patrouilles en canoë. Les gendarmes des brigades concernées s'improvisent kayakistes à tour de rôle.

" Du Causse de la Selle jusqu'au Pont du Diable, 12 km de descente sur le fleuve Hérault, avec des zones de baignade multiples et variées et des lieux de stationnement plus ou moins officiels qui sont la cible facile de gens mal intentionnés. Nos personnels qui patrouillent sont là pour prévenir ce genre de méfaits".

Philippe Pannetier, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Lodève

La délinquance en baisse de 43% dans les zones touristiques l'an dernier

Les gendarmes patrouillent presque incognito sur l'eau. Leur canoë est le même que celui des touristes. Ils ont un gilet de sauvetage. Seul signe reconnaissable : la casquette, bleu marine. Aucune formation spécifique : ils ont appris à pagayer sur le tas. Leur présence rassure les touristes même s'ils sont d'abord surpris.

Reportage au Pont du Diable

Les gendarmes qui patrouillent sur l'eau travaillent avec une équipe au sol en appui.Le système semble payer. L'an dernier, dans l'Hérault, pendant la saison estivale, la délinquance dans les zones touristiques a baissé selon eux de 43%.

Pour la saison estivale, 12 gendarmes reservistes ont été affectés en renfort à la compagnie de Lodeve. 6 gendarmes mobiles.