Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des gens du voyage vont passer la semaine sur un terrain de foot à Arbouans

lundi 18 juin 2018 à 17:16 Par Simon Cardona, France Bleu Belfort-Montbéliard

Une soixantaine de caravanes ont pris place dimanche 17 juin sur le terrain de football des Pouges à Arbouans. Ils assurent n'avoir pas réussi à s'installer sur l'une des deux aires prévues pour eux. Le Pays Montbéliard Agglomération, propriétaire du terrain, devrait leur laisser le champ libre.

Une soixantaine de caravanes sont installées sur le terrain de football des Pouges depuis dimanche.
Une soixantaine de caravanes sont installées sur le terrain de football des Pouges depuis dimanche. © Radio France - Simon Cardona

Arbouans, France

Ces évangélistes assurent pourtant avoir prévenu les élus du Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) de leur arrivée, en janvier. Mais leur lettre, adressée malencontreusement à la mairie d'Audincourt et non à Pays de Montbéliard Agglomération, propriétaire du terrain, n'a eu aucun effet. La soixantaine de caravanes est donc arrivée dimanche soir devant l'aire d'Arbouans fermée, avec personne pour les accueillir. Ils ont alors décidé de s'installer sur le terrain de football des Pouges, un kilomètre plus loin.

"On n'a pas eu d'autres choix" - Stéphane Brangier, pasteur.

"Qu'est-ce qu'il restera du terrain quand ils vont quitter les lieux ?, se demande tristement André Schnoebelen, président du district Doubs-Territoire de Belfort. L'herbe est bichonnée toute l'année par les services techniques de PMA. Heureusement que c'est la fin de la saison, nous n'avons plus de compétitions de prévues."

La pelouse aura tout l'été pour reprendre du poil de la bête avant la reprise de la saison. - Radio France
La pelouse aura tout l'été pour reprendre du poil de la bête avant la reprise de la saison. © Radio France - Simon Cardona

Les fautifs assurent avoir tout fait pour éviter de s'installer sur un terrain qui n'était pas prévu pour eux. Mais ils ne pouvaient pas annuler leur semaine à Montbéliard. "C'est sur notre tournée d'évangélisation, explique Stéphane Brangier, pasteur. On a appelé jeudi 14 juin. Le gestionnaire du site nous a dit que l'aire de grand passage d'Arbouans était fermée à cause d'un problème d'électricité. Étant dans l'impasse, on a trouvé ce terrain. On partira dimanche 24 juin."

"Ce genre de cas reste rare" - Nathalie Laine-Hugenschmitt, maire d'Arbouans

En plus de n'avoir jamais reçu de lettre, Jean André, conseiller à PMA et délégué aux gens du voyage, assure que l'aire était disponible : "L'aire est libre, mais elle n'était pas disponible puisque nous n'étions pas prévenus de leur arrivée. Aujourd'hui, ils peuvent venir s'installer sur l'aire bien entendu, assure l'élu local. 

"Ce genre de problème de communication est assez rare", affirme Nathalie Laine-Hugenschmitt, maire d'Arbouans. "Généralement tout se passe bien ! On a l'habitude, il y a 5 à 6 passages sur l'aire par an." 

Mardi 19 juin, les pasteurs et la maire d'Arbouans ont pris rendez-vous pour mettre au clair la situation. L'agglomération de Montbéliard (PMA) ne s'oppose pas à ce que les gens du voyage restent sur le terrain de foot. De leur côté, les pasteurs ont déjà proposé à donner un "loyer" pour cette occupation illégale.