Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Prison ferme pour quatre gilets jaunes à Valence

mercredi 26 décembre 2018 à 17:01 Par David Meilhac et Diane Sprimont, France Bleu Drôme Ardèche

Au Tribunal Correctionnel de Valence, quatre gilets jaunes ont été condamnés à de la prison ferme. Ils sont reconnus coupables de violences sur des forces de l'ordre. Les peines s'échelonnent de trois mois à un an de prison ferme.

Après l'audience, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le tribunal pour soutenir les condamnés.
Après l'audience, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le tribunal pour soutenir les condamnés. © Radio France

Valence, France

Le Tribunal Correctionnel de Valence a suivi mercredi soir la volonté de fermeté du procureur. Quatre gilets jaunes sont reconnus coupables de violences envers des forces de l'ordre. Un homme de 41 ans est condamné à 18 mois de prison, dont un an ferme. La femme de 37 ans écope de 9 mois, dont trois mois ferme, un jeune homme de 22 ans est condamné à 10 mois, dont 4 ferme, et le dernier jeune à 12 mois, dont 6 mois ferme

Ils ont l'interdiction de manifester pendant trois ans et doivent collectivement verser 2000 euros de dommages et intérêts à chacun des deux policiers. Toutefois, ils sont sortis libres du tribunal. Ils attendent maintenant l'aménagement de leur peine. 

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le tribunal en soutien aux quatre condamnés.  - Radio France
Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le tribunal en soutien aux quatre condamnés. © Radio France

Agression très violente sur des policiers

C'était le 8 décembre dernier. Ce samedi de mobilisation à Valence, des gilets jaunes en étaient venus aux mains avec les forces de l'ordre, notamment avec le chef de la police de la Drôme et son chauffeur. Ce mercredi, quatre gilets jaunes interpellés sur le Plateau des Couleures comparaissaient donc devant le tribunal correctionnel de Valence.

Les deux jeunes de 22 ans ont reconnu les faits et se sont excusés. La femme de 37 ans dit n'avoir frappé personne et l'homme de 41 ans reconnait les violences mais insiste, "je ne savais pas qu'ils étaient policiers". 

Le procureur a tenu avant le délibéré un discours ferme, demandant au tribunal de déclarer les trois hommes et la femme coupables, "ils ont bouffé du flic et sont partis très heureux.". Lui réclamait pour les deux jeunes hommes de 22 ans et la femme, six mois de prison ferme, six mois de plus avec sursis, et 10.000 euros d'amende (dont la moitié avec sursis). Le procureur allait plus loin pour l'homme de 41 ans, jugé le plus violent, demandant pour lui 18 mois de prison, dont un an ferme si le tribunal accède aux demandes du procureur. Il pourrait également devoir verser 15.000 euros d'amende (la moitié avec sursis). 

Les quatre gilets jaunes reconnus coupables de ces agressions sur les forces de l'ordre avaient été remis en liberté pour passer les fêtes de Noël en famille.