Infos

Des gratte-ciel à Suresnes

Par Nathalie Doménégo, France Bleu Paris Région lundi 25 janvier 2016 à 18:13

Le projet des tours jumelles Erosia à Suresnes
Le projet des tours jumelles Erosia à Suresnes - DR

Encore plus fort que la Tour First, la plus haute de la Défense : Les tours "Erosia" : deux gratte-ciels de 58 étages. Il s'agit là d'un projet... non pas sur le commune de Puteaux ou de Courbevoie, mais un peu plus loin : à Suresnes.

Deux tours jumelles, appelées "Erosia", pourrait voir le jour, à l'angle de la rue Benoît Malon et du quai Gallieni. Actuellement, le site est occupé par un immeuble de bureaux, très marqué par les années 70. Les salariés savent qu'ils déménageront en 2017. A la place de ce "gros pâté" de 10 étages, comme le dit le maire (LR) de Suresnes Christian Dupuy, les deux tours culmineraient à 235 mètres, comprenant 919 logements sur 58 étages, ainsi qu'un hôtel, un restaurant, quelques commerces, une crèche et une école primaire.

L'information était restée confidendielle jusqu'à ce que la presse s'empare du sujet et l'apprenne aux habitants... à la fois inquiets et surpris.

Reportage de Nathalie Doménégo

Les tours Erosia remplaceraient cet immeuble des années 70 - Aucun(e)
Les tours Erosia remplaceraient cet immeuble des années 70 - Xavier Iacovelli

3.000 à 4.000 personnes en plus, à Suresnes : quel impact sur le trafic ? La préfecture d'Ile de France pointe du doigt un manque d'approfondissement sur ce point ainsi que sur d''aspect, après étude du projet. XAVIER IACOVELLI, conseiller municipal et président de l'opposition, au PS, craint également que les infrastructures scolaires soient également saturées.

La réaction de Xavier Iacovelli

Pour CHRISTIAN DUPUY, maire (LR) de Suresnes, il est nécessaire de remplacer ce bâtiment encombrant des années 70 qui abrite des bureaux par des tours plus effilées qui permettront l'accès au logement.

La réaction de Christian Dupuy

Partager sur :