Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des haut-parleurs à Béziers pour traquer ceux qui ne ramassent pas les crottes de leur chien

-
Par , France Bleu Hérault

Nouvelle offensive de Robert Ménard contre les déjections canines à Béziers (Hérault). Après avoir incité les Biterrois à envoyer des photos de crottes au sous-préfet et avoir tenté de relever l'ADN des chiens, la ville utilise des haut-parleurs pour sensibiliser les propriétaires récalcitrants.

Après avoir alerté par haut-parleur, la police municipale est envoyée pour verbaliser les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les crottes de leur animal.
Après avoir alerté par haut-parleur, la police municipale est envoyée pour verbaliser les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les crottes de leur animal. - Ville de Béziers

L'initiative n'est pas nouvelle, mais peut surprendre. La Ville de Béziers a donc décidé d'utiliser des haut-parleurs pour sensibiliser notamment les propriétaires de chiens qui oublieraient par mégarde de ramasser les excréments de leur toutou sur les trottoirs de la ville. Cette méthode de sensibilisation est déjà utilisée dans certains pays européens. 

Une nouvelle offensive de Robert Ménard pour mettre fin aux déjections canines en ville, mais la finalité recherchée est bien plus vaste, selon le maire de Béziers. 

"L'objectif est d'éviter aux policiers municipaux de se déplacer pour gérer des incivilités. Pas uniquement les crottes de chiens. Mais rappeler à l'ordre ceux qui se promènent torse-nu en ville. C'est interdit, tout comme consommer de l'alcool sur la voie publique. Rappeler à l'ordre ceux qui piétinent les pelouses de la ville, ou ceux qui ne portent pas le masque."

"Il faut savoir respecter le travail des agents municipaux." - Robert Ménard

''Les gens en ont ras le bol des déjections canines au sol. C'est insupportable''.

Douze haut-parleurs ont été installés dans des lieux stratégiques du centre-ville. Une quinzaine de messages ont été enregistrés. L'expérimentation pourrait être étendue dans d'autres zones dans les prochains mois. 

Reportage France Bleu Hérault

En ville, une campagne d'affichage a débuté pour sensibiliser les Biterrois à la propreté et au respect. Un film a aussi été publié lundi sur la page Facebook et le compte Twitter de la ville.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les étourdis et récalcitrants verbalisés

La ville de Béziers est équipé d'un centre opérationnel de surveillance (place Garibaldi) équipé de dizaines d'écrans sur lesquels sont retransmises les images des 280 caméras de vidéoprotection. Cet équipement onéreux et sophistiqué est aussi bien utile aux polices municipale et nationale pour contrôler les entrées et sorties de la ville.

Dès qu'un agent municipal repère un propriétaire récalcitrant ayant oublié de ramasser les déjections de son toutou, il est dans un premier temps averti via les haut-parleurs. Si ce dernier ne fait pas le nécessaire pour les ramasser, la police municipale est alors envoyée sur place afin de verbaliser. L'amende est alors de 68 euros.

La propriétaire d'un chien identifiée au Centre opérationnel de surveillance de Béziers / Aucun(e)
La propriétaire d'un chien identifiée au Centre opérationnel de surveillance de Béziers / Aucun(e) - Mairie Béziers

"C'est un gain de temps pour nos équipes, explique Fabrice Cantèle, le chef de la police municipale. Nous n'aurons plus à nous déplacer pour certaines incivilités sauf si le contrevenant insiste. Dans le cas contraire, nous engagerons alors nos équipes sur d'autres interventions prioritaires."

Fabrice Cantèle, le chef de la police municipale de Béziers

La propreté des rues est une des priorités du maire de Béziers depuis son élection en 2014. Au cours de son premier mandat, Robert Ménard avait déjà invité les habitants à prendre des photos des déjections canines et à les envoyer au sous-préfet de Béziers Christian Pouget.

En 2016, le maire de Béziers souhaitait aussi mettre en place le fichage ADN des chiens. L'objectif était de pouvoir retrouver facilement les propriétaires qui ne ramassent pas les crottes de leur animal. Le projet avait finalement était retoqué par le tribunal administratif.

Centre opérationnel de surveillance de Béziers
Centre opérationnel de surveillance de Béziers - Mairie de Béziers
Message publicitaire de la vidéo diffusée sur la page Facebook de la ville de Béziers
Message publicitaire de la vidéo diffusée sur la page Facebook de la ville de Béziers - Ville de Béziers
Choix de la station

À venir dansDanssecondess