Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des informations médicales volées dans des laboratoires bretons en libre accès sur internet

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Selon deux journaux, 500 000 Français se seraient vus voler des données médicales, notamment dans les Côtes d'Armor et le Morbihan.

Piratage (illustration)
Piratage (illustration) © Maxppp - Vincent Voegtlin

Des informations médicales appartenant à 500.000 Français se retrouvent en libre accès sur internet selon les journaux Le Figaro et Libération. Ces données proviendraient non pas d'hôpitaux, comme on pourrait le penser après les dernières cyberattaques, mais de laboratoires médicaux. Des laboratoires du quart nord ouest de la France en majorité, particulièrement dans le Morbihan et les Côtes d'Armor. 

Informations très privées

On y  trouve des noms, prénoms, adresses, numéros de Sécurité sociale, et prescriptions d’analyses avec parfois des informations sur l’état physique des patients. Ces fichiers circulaient entre pirates informatique, dans des conversations sur la messagerie sécurisée Telegram et dans le DarkNet. 

Etaient-ils sur des serveurs informatiques mal sécurisés ? Ce qui est étonnant, c'est que ces données normalement se monnaient au marché noir, alors que là elles se trouvent en libre accès. L'autre question est donc : Est-ce la conséquence d'une dispute entre pirates informatiques ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess