Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Des interpellations avant la manifestation des "gilets jaunes" ce samedi à Orléans

-
Par , , France Bleu Orléans

Le procureur de la République confirme que des personnes se rendant au rassemblement des gilets jaunes prévu ce samedi à Orléans ont été interpellées, sans plus de précisions à ce stade. Selon nos informations, ces interpellations ont eu lieu la nuit dernière et ce samedi dans la matinée.

Gilets jaunes (photo d'illustration)
Gilets jaunes (photo d'illustration) © Radio France - Benjamin Illy

Orléans, France

Le procureur de la République d'Orléans Nicolas Bessone indique à France Bleu Orléans que des personnes se rendant au rassemblement des gilets jaunes ont été interpellées, sans plus de précisions. La préfecture du Loiret ne souhaite ni infirmer ni confirmer. Mais selon nos informations, six personnes ont bien été arrêtées.

Des interpellations dans la nuit de vendredi à samedi

Une source indique que "quatre individus ont été interpellés dans la nuit de vendredi à samedi dans le centre-ville d'Orléans" : ils auraient été pris "en flagrant délit en train de cacher des cocktail molotov dans des jardinières de fleurs afin de s'en servir plus tard dans la journée". Amélie, une des porte-paroles des gilets jaunes, confirme qu' "au moins deux gilets jaunes ont été interpellés dans la nuit" : selon elle, "ils ne faisaient que boire un verre rue de Bourgogne", une des rues animées de la vie nocturne orléanaise. 

Du matériel appartenant aux gilets jaunes saisi ?

Par ailleurs, la représentante des gilets jaunes affirme qu'une camionnette circulant à Orléans dans le périmètre autorisé a été stoppée par la police et ses occupants "placés en garde à vue" : "il s'agissait d'un véhicule transportant le matériel pour notre pique-nique festif [prévu de 11h à 14h sur l'île Charlemagne]. Deux personnes ont été emmenées au commissariat. Et tout a été saisi, barbecue, barnum, crêpière...etc Ce n'est pas normal !" Interrogée, la préfecture du Loiret tout comme le procureur ne souhaitent pas communiquer. Mais une source proche des autorités indique qu'il "n'y avait pas que du matériel pour pique-niquer dans ce véhicule".

Interdiction de défiler dans le centre-ville d'Orléans

Rappelons que la préfecture du Loiret a publié jeudi un arrêté pour interdire aux gilets jaunes de manifester dans le centre-ville d'Orléans ce samedi 11 mai, par crainte de débordements : le parcours autorisé se situe au sud de la Loire entre l'île Charlemagne et la place de la Bascule, à l'entrée sud du pont George V. Les fouilles de véhicules par la police sont par ailleurs autorisées. Le cortège doit partir à 14 heures de la base de loisirs de l'île Charlemagne et doit être "un hommage des gilets jaunes à Jeanne d'Arc", trois jours après la fin des fêtes johanniques officielles à Orléans, commémorant les 590 ans de "la délivrance d'Orléans".