Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des jeunes footballeurs mineurs piégés par un Limougeaud sur les réseaux sociaux

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Un jeune d'une vingtaine d'années aurait contacté des mineurs sur les réseaux sociaux. Il leur aurait proposé de se mettre à nu devant la caméra de leur smartphone. Quatre plaintes sont déposées. Une enquête est en cours.

Des dangers des smartphones chez les ados...
Des dangers des smartphones chez les ados... © Radio France - Laurent Watrin

Limoges - France

Psychose sur les bords des terrains de foot de Limoges Métropole. Un jeune homme d'une vingtaine d'années est soupçonné d'avoir approché plusieurs jeunes mineurs lors d'entraînements. Il aurait récupéré leurs coordonnées pour ensuite échanger avec eux sur les réseaux sociaux. Se faisant parfois passer pour une fille, il proposait aux ados de se mettre à nu devant la caméra de leur smartphone.

Quatre plaintes et une main courante déposées

Quatre familles ont porté plainte à ce jour. Une enquête est ouverte. Le suspect a été placé en garde à vue et entendu avant d'être remis en liberté. Parmi les parents concernés, Gérard (prénom modifié), papa d'un jeune footballeur de 12 ans : "Mon fils pensait discuter avec une fille. Il s'est masturbé devant la caméra. C'est traumatisant, surtout pour des jeunes qui sont en pleine puberté".

Interdit de stade par le Limoges FC

Le suspect aurait été aperçu aux abords des terrains de foot du Limoges FC, de Feytiat, de Lisle et de Panazol. Contacté, le LFC nous indique que le jeune homme n'est pas bénévole, qu'il ne fait pas parti du club mais qu'il avait l’habitude de traîner le long des terrains. Il est désormais interdit de stade. Le LFC a également déposé une main courante. Le parquet de Limoges ne souhaite pas communiquer sur cette affaire pour l'heure, précisant simplement que l'enquête suit son cours.