Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Des jeunes prennent le contrôle d’une pelleteuse sur une avenue de Perpignan

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu
Perpignan, France

Stupeur ce vendredi à Perpignan sur l'avenue Torcatis, actuellement en chantier : des jeunes ont pris le contrôle d'une pelleteuse pendant la nuit, visiblement pour s'amuser.

2 ou 3 jeunes ont pris le contrôle de cette pelleteuse
2 ou 3 jeunes ont pris le contrôle de cette pelleteuse © Radio France - Francois DAVID

Des riverains effrayés ont donné l’alerte jeudi vers 22h30, après avoir entendu un étrange tintamarre. Selon les témoins, deux ou trois jeunes venaient de prendre le contrôle d’une grosse pelleteuse sur un chantier et remontaient l’avenue Torcatis, en écrasant au passage les barrières de chantier.

"Ils ont roulé une cinquantaine de mètres en écrasant tout ce qu’il y avait devant eux", raconte un voisin qui a assisté à la scène depuis sa fenêtre.

Témoignages

La pelleteuse, lourde de plusieurs tonnes, a finalement été abandonnée devant la supérette Les trésors du Portugal.

"C’est très grave, c’est effrayant, estime Mickaël, le gérant. Heureusement qu’il n’y a pas trop de dégâts. Avec un tractopelle, ils auraient pu casser les balcons ! »

C’est tout le quartier qui s’interroge : comment peut-on prendre aussi facilement le contrôle d'une pelleteuse, en plein état d'urgence? "Nous sommes très inquiets de voir que le chantier n’est pas sécurisé, s’insurge Jean Christolomme, le gérant d'un centre de contrôle technique, sur l'avenue Torcatis. Nous espérons que la ville et la préfecture vont réagir."

Jean Christolomme gère un centre de contrôle technique sur l'avenue Torcatis

La police de Perpignan confirme l’ouverture d’une enquête. Elle s’est rendue sur place ce vendredi matin pour des constatations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu