Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des Lettons priés d'aller planter leur drapeau national ailleurs qu'au sommet du Mont-Blanc

dimanche 12 août 2018 à 7:57 Par Christophe Van Veen, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Un groupe d'alpinistes originaires de Lettonie a poussé le patriotisme un peu loin. Samedi, ils ont voulu hisser le drapeau de leur pays au sommet du Mont-Blanc. Le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex, a demandé aux gendarmes d'intervenir.

Le mât démâté
Le mât démâté - twitter de Jean-Marc Peillex

Des ressortissants de Lettonie fiers de leur pays voulaient hisser le drapeau national sur un mât de 10 mètres au sommet du Mont-Blanc ce samedi après-midi. Jean-Marc Peillex, le maire de Saint-Gervais, a sollicité le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) pour saisir le mât.  

Une entreprise d'inconscients !” dénonce l'élu sur son compte Twitter, lui qui fait chaque été la chasse aux grimpeurs inexpérimentés. “Face au risque de leur expédition, j'ai demandé au PGHM d'intervenir et saisir leur matériel”, conclut-il. 

Les Lettons vont quand même faire l'ascension du Mont-Blanc, mais sans drapeau. Ils ont laissé le mât et le drapeau au refuge de Tête Rousse. Ils les récupéreront en repartant... en Lettonie.