Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Y aura-t-il des manifestations de "gilets jaunes" ce samedi 29 décembre à Nancy ? La préfecture, elle, prévient

vendredi 28 décembre 2018 à 19:40 Par Nathalie Broutin et Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

Des manifestations de "gilets jaunes" pourraient s'organiser dans la région ce samedi 29 décembre. A Metz? A Nancy? Pas de demandes déposées auprès des préfectures, mais à Nancy les autorités préviennent les manifestants.

Une manifestation de "gilets jaunes" pourrait s'organiser à Nancy ce samedi 29 décembre
Une manifestation de "gilets jaunes" pourrait s'organiser à Nancy ce samedi 29 décembre © Radio France - Anabelle Gallotti

Nancy, France

Difficile de dire à la veille de ce samedi 29 décembre ce qui se passera dans les rues des villes de la région...Le dernier week-end avant le réveillon de la Saint-Sylvestre sera-t-il perturbé par de nouvelles manifestations de "gilets jaunes"? 

Si des manifestants mobilisés depuis le 17 novembre ont décidé de stopper les mobilisations, d'autres veulent poursuivre. Des appels à un rassemblement régional à Metz auraient été lancés sur les réseaux sociaux pour ce week-end. Mais le centre-ville de Nancy pourrait lui aussi, comme samedi 22 décembre, être occupé par des groupes de manifestants. 

Les commerçants du centre-ville nancéien redoutent de nouvelles violences. Le 22 décembre la manifestation qui a dégénéré avait entraîné une dizaine d'interpellations et quatre condamnations à des peines de prison ferme. 

Un important dispositif de sécurisation sera en place à Nancy 

Dans tous les cas, aucune autorisation officielle n'a été accordée par les pouvoirs publics. Dans un communiqué, la préfecture de Meurthe-et-Moselle rappelle que si "_Manifester est un droit fondamental et de nombreuses manifestations revendicatives ont été organisées  au cours des sept dernières semaines, celles-ci sont légitimes à condition de respecter le cadre léga_l". Les autorités à Nancy préviennent qu' "un important dispositif de sécurisation sera déployé afin de garantir l'ordre et la tranquillité, mais également le libre accès aux commerces du centre-ville.

Elles ajoutent " si une manifestation devait se dérouler, ses organisateurs pourraient encourir des peines susceptibles de s'élever à 6 mois de prison et 7500 euros d'amende. Si les forces de l'ordre donnent l'ordre à un rassemblement de se disperser et que les personnes visées ne suivent pas cet ordre après deux sommations, ces dernières encourent une peine de prison d'un an et de 15 000 euros d'amende"