Faits divers – Justice

Des membres de la mafia russe arrêtés dans l'Est de la France

Par Faustine Mauerhan et Benoît Jacobo, France Bleu Alsace, France Bleu Besançon, France Bleu Elsass et France Bleu Sud Lorraine vendredi 10 avril 2015 à 15:31

Mafia russe Vory v Zakone
Mafia russe Vory v Zakone © Maxppp

Vingt-quatre personnes, toutes originaires de l’ex-URSS, ont été arrêtées à la mi-avril dans plusieurs villes de l’Est de la France. Sept individus à Besançon et les autres à Mulhouse, Nancy, Lyon et Nevers. Ce serait des membres de la mafia des « Vory V Zakone », une bande de voleurs tatoués de la tête aux pieds.

C’est une véritable « *armée de voleurs*   » qui a été arrêtée à la mi-avril dans l’Est de la France. C’est le parquet de Nancy qui qualifie ainsi le gang de mafieux désormais sous les verrous. Vingt-quatre individus, tous originaires de l’ex-URSS ont été interpellés mardi 7 avril à Lyon, Mulhouse, Nevers, Nancy et Besançon. Ils sont suspectés d’association de malfaiteurs , de vols et de recel  en bande organisée , d’extorsions** également. Tous seraient en fait membres de la mafia des « Vory V Zakone » implantée en France depuis quelques années.

2000 euros par mois

Les enquêteurs étaient sur leur trace depuis très longtemps. Il faut dire que la bande dévalisait régulièrement des bureaux de tabac, des centres commerciaux, cambriolait des habitations, ou volait de la ferraille sur des chantiers. Des petits butins à chaque fois, mais « mis bout à bout, le préjudice est extrêmement important  », explique le parquet. Chaque voleur rapportait comme cela près de 2000 euros par mois à l’organisation. Les suspects interpellés à Nancy, Mulhouse, Besançon, Lyon et Nevers ne seraient en fait que des « petites mains  » du réseau.

Tatouages et intimidations

Des lieutenants, au mieux, de l’organisation « Vory V Zakone », une mafia fondée en Russie, donc, au XIXe siècle, dont les membres sont quasiment tous tatoués de la tête aux pieds et qui ont d’ailleurs inspiré plusieurs films. A côté de leurs activités de vol et de recel, les « Vory V Zakone » sont aussi réputés pour des enlèvements , des meurtres , des trafics d’armes ou de stupéfiants. Les vingt-quatre suspects interpellés ont été placés en garde à vue. Ils ont été écroués en attendant leur présentation (vendredi 10 ou lundi 13 avril) devant les juges de la JIRS de Nancy, la juridiction interrégionale spécialisée dans la criminalité organisée.