Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Des menaces de mort aux domiciles de policiers à Limoges, Périgueux et Grenoble

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin, France Bleu Isère, France Bleu, France Bleu Périgord

Des policiers et des CRS de Limoges, Périgueux et Grenoble ont découvert, mercredi, des courriers menaçant de mort ou de violences leurs familles. Ces lettres, parfois déposées directement sans passer par la Poste, sont signées d'un groupuscule dénommé ACAB.

Extrait de la lettre de menaces reçu par plusieurs policiers à Limoges, Périgueux et Grenoble
Extrait de la lettre de menaces reçu par plusieurs policiers à Limoges, Périgueux et Grenoble - .

Limoges, France

Plusieurs policiers et CRS ont reçu des menaces par courrier à leur domicile mercredi à Limoges, Grenoble ou encore Périgueux, d'après plusieurs syndicats de police.

À Limoges, selon les informations obtenues par France Bleu Limousin, au moins un agent de la CRS 20 a été destinataire de cette lettre de menaces portant la signature "ACAB", slogan anti-police signifiant  "All cops are bastards" ("Tous les flics sont des salauds"). 

Pensez à votre famille que vous laissez seule le week-end

"Le monde des bisounours est terminé. À partir de maintenant, ce sera œil pour œil. Pensez à votre famille que vous laissez seule le week-end. Pour chaque citoyen blessé les week-ends, ce sera un membre de la famille des forces de l'ordre qui subira les mêmes préjudices et sans remords", peut-on lire sur ce courrier que France Bleu Limousin et franceinfo ont pu se procurer.

Le courrier a été reçu par plusieurs CRS à Limoges, Périgueux ou encore Grenoble - Aucun(e)
Le courrier a été reçu par plusieurs CRS à Limoges, Périgueux ou encore Grenoble - .

Les syndicats de policiers, et notamment Alternative Police CFDT, font part de leur "stupéfaction, horreur et colère". "On n'ose même plus rentrer chez nous en uniforme" déplorent des policiers de Limoges en réagissant sur cette affaire.

Selon les syndicats, le policier visé à Limoges a porté plainte et les organisations syndicales espèrent que sa hiérarchie fera de même. La lettre de menace lui est arrivée par La Poste, mais dans d'autres villes certains courriers auraient été déposés directement dans les boîtes aux lettres selon un représentant syndical.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu