Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des militants de l'Action française et du Front national manifestent au Mans contre une pièce de théâtre

mercredi 11 avril 2018 à 8:55 Par Ruddy Guilmin et Julie Le Duff, France Bleu Maine et France Bleu

Après des actes de vandalisme, le théâtre des Quinconces, au Mans, a été ciblé par une manifestation d'une vingtaine de militants d'extrême-droite, opposés à la programmation d'une pièce qu'ils disent "blasphématoire". Une volonté de censure, disent les spectateurs.

Une vingtaine de militants d’extrême-droite devant le théâtre des Quinconces, au Mans, ce mardi soir, contre la pièce "Sur le concept du visage du fils de Dieu"
Une vingtaine de militants d’extrême-droite devant le théâtre des Quinconces, au Mans, ce mardi soir, contre la pièce "Sur le concept du visage du fils de Dieu" © Radio France - Ruddy Guilmin

Depuis sa création en 2011, la pièce "Sur le concept du visage du fils de Dieu" est la bête noire de catholiques extrémistes, qui jugent cette oeuvre "blasphématoire". Ce mardi soir au Mans, une vingtaine de militants d'extrême-droite ont manifesté devant le théâtre des Quinconces, où la pièce est programmée pour deux représentations. Dans la nuit de lundi à mardi, le théâtre avait déjà été la cible d'actes de vandalisme.

Royalistes et membres du Front national

Fumigènes bleus et rouges, banderole "stop christianophobie", ils sont venus exposer leur point de vue aux spectateurs, à l'entrée du théâtre. Parmi eux, des membres du groupuscule royaliste et nationaliste Action Française et des membres du Front national, dont le conseiller municipal FN Louis Valmenier. Celui-ci avait demandé au maire PS Jean-Claude Boulard d'interdire la pièce : "La France a des racines chrétiennes", affirme-t-il, "je n'ai pas envie de financer avec mes impôts une pièce qui insulte le visage du Christ". 

Les spectateurs choqués par "une volonté de censure"

Du côté des spectateurs, dont certains revendiquent leur foi catholique face aux manifestants, cette action est perçue comme une volonté de censure intolérable : "Je n'ai pas besoin de ton information", tempête un homme à l'adresse d'un manifestant, "tu peux te torcher avec !". 

Le diocèse du Mans n'appelait pas à ce rassemblement, auquel un seul prêtre était présent, venu d'Angers. Une seconde représentation de "Sur le concept du visage du fils de Dieu" est programmée ce mercredi à 19H au théâtre des Quinconces, au Mans.