Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des milliers d'articles de contrefaçon détruits dans les Pyrénées-Orientales

vendredi 6 novembre 2015 à 12:23 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Vêtements, produits de luxe, médicaments... Des milliers d'articles ont été passés à la moulinette dans une vingtaine de villes en France et notamment dans les Pyrénées Orientales, qui n'échappent pas à ces copies qui peuvent parfois s'avérer dangereuses.

Parfums, affiches et surtout médicaments ont été détruits
Parfums, affiches et surtout médicaments ont été détruits © Radio France - Baptiste Guiet

Elne, France

Les douanes ont tout cassé jeudi matin ! C'était une grosse opération de destruction organisée dans une déchetterie du département à Elne : les douanes ont détruit sous l’œil des caméras, 8 500 articles de contrefaçon saisis ces derniers mois, des vêtements, des médicaments, des parfums. 

"Pantalons, tee shirt, antidouleurs, faux viagras saisis dans des colis postaux"  explique Jean Dionnet, le directeur régional des douanes.  On trouve aussi des parfums, "Pradi", ou "Dolce Dona" saisis sur un marché de Canet. Ou des affiches "la Reine des Neiges", sans le logo Disney.

Tout cela a fini pilé, déchiqueté, pulvérisé. Pour une question de santé publique d'abord explique Patrice Gimenez des douanes de Perpignan :

Les faux médicaments, on n'en connait pas les effets secondaires, on a des faux téléphones qui peuvent exploser, des fausses batteries, des pièces auto qui ne sont pas sécurisées."

La contrefaçon c'est aussi et surtout un enjeu économique, un manque a gagner pour les marques copiées. Cela coûte des emplois à la France assurent les douanes. Et ce marché parallèle est loin d'être négligeable :  8,8 millions d'articles saisis l'an dernier en France, plus de 21 000 rien que pour les Pyrénées-Orientales.

Reportage de Baptiste Guiet

"La majorité de nos saisies, ce sont les médicaments, principalement de faux viagras, mais aussi des crèmes pour les mains, ou des médicaments anti-cancereux. Tout est détruit, on ne peut pas remettre sur le marché des produits de mauvaises qualités. Y compris les vêtements car cela porte préjudice à la marque. Les téléphones, ou les coques de téléphones contrefaits sont très en vogue Les personnes qui achètent de faux produits ne risquent rien sinon la saisie de leurs achats. On est dans un phénomène important mais on sait aujourd'hui lutter contre. " explique Didier Martinez directeur adjoint des douanes dans les Pyrénées-Orientales et l'Aude.

Didier Martinez, directeur adjoint des Douanes pour les PO et l'Aude

Les agents des douanes ont détruit 8500 articles en une seule journée - Radio France
Les agents des douanes ont détruit 8500 articles en une seule journée © Radio France - Baptiste Guiet