Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

États-Unis : un millier d'enfants violés par des prêtres catholiques en Pennsylvanie

-
Par , France Bleu

Après deux années d'enquête, un rapport de 884 pages, rendu public mardi 14 août, révèle que des prêtes catholiques ont violé plus d'un millier d'enfants en Pennsylvanie. Des viols couverts par les autorités épiscopales, précise le procureur général de Pennsylvanie.

Les viols étaient couverts par les autorités épiscopales.
Les viols étaient couverts par les autorités épiscopales. © AFP - Jewel SAMAD/AFP

Un rapport rendu public ce mardi 14 août par le procureur général de Pennsylvanie révèle qu'un millier d'enfants ont été violés par des prêtres catholiques de l'Etat de Pennsylvanie. Ils ont réduit leurs victimes au silence en se servant de la foi comme d'une arme, tout en étant systématiquement couverts par les autorités épiscopales. 

300 hommes d'église visés

Après deux ans d'enquête, le rapport épais de 884 pages décrit dans le détail les sévices commis sur une période de 70 ans. 301 prêtres sont visés, dont certains sont morts. L'ensemble du rapport révélé par le procureur général de Pennsylvanie se fonde sur des archives conservées par les diocèses et des confessions manuscrites. Ce rapport est le plus exhaustif jamais rédigé aux Etats-Unis sur les abus commis par des prêtres catholiques.  

Deux prêtres seulement sont poursuivis 

Quasiment tous les cas sont frappés par la prescription. Seuls deux d'entre eux sont actuellement poursuivis. L'un pour des agressions sexuelles sur plusieurs enfants jusqu'en 2010. L'autre prêtre, accusé d'agression sur un enfant de 7 ans, a plaidé coupable fin juillet mais le chef d'accusation retenu est un délit et non un crime, et n'est passible que de cinq ans d'emprisonnement au maximum

Des enfants de chœur photographiés nus

Le procureur général de Pennsylvanie Josh Shapiro évoque le cas, par exemple, d'un enfant de chœur à qui l'on a ordonné de se dénuder et de poser comme le Christ sur la croix avant d'être pris en photo.  L'un d'entre eux aurait décrit à des enfants comment "Marie devait lécher Jésus pour qu'il reste propre après sa naissance", afin d'obtenir des fellations. 

"On a appris à ces enfants que non seulement, ces abus étaient normaux, mais qu'en plus, ces abus étaient saints", ajoute Josh Shapiro. 

Le diocèse a négocié avec certaines familles de victimes

"Ils ont caché tout cela des décennies durant" affirme le ministère public. Les évêques locaux se sont efforcés de couvrir les abus commis par les prêtres pédophiles en les déplaçant de paroisse en paroisse. "Ils ont permis à des prêtres de rester actifs pour des périodes allant parfois jusqu'à 40 ans" explique le magistrat. Le diocèse a également négocié l'abandon des poursuites, par exemple avec les parents de cinq sœurs, toutes violées par un même prêtre. La plus jeune avait 18 mois. 

Le FBI a démontré que les dirigeants de l'Eglise catholique ont "systématiquement caché ces affaires d'abus sexuels", pointe le New York Times. "Eviter le scandale. "Se servir d'euphémismes. Ne pas poser les bonnes questions. Archiver les plaintes dans un dossier secret" écrit le journal. "Et surtout, ne pas prévenir la police". 

1.000 enfants victimes identifiés et des prêtres qui se cachent derrière l'anonymat

Un grand jury a identifié environ 1.000 victimes, mais le procureur s'est dit convaincu qu'elles étaient beaucoup plus nombreuses. Plusieurs des hommes incriminés par ce rapport ont fait en sorte que leur nom n'y figure pas, mais Josh Shapiro a prévenu qu'il plaidera le 26 septembre prochain afin qu'ils puissent être identifiés.  

La parole se libère de Boston à Washington

Depuis les années 1990, lors desquelles un vaste scandale impliquant l'église catholique de Boston a été révélé, d'autres affaires de pédophilie impliquant des prêtres remontent régulièrement à la surface partout aux Etats-Unis. Le mois dernier, Theodore McCarrick, ancien archevêque de Washington, a démissionné de ses fonctions de cardinal après avoir été accusé d'avoir commis des abus sexuels sur un adolescent de 16 ans il y a plusieurs dizaines d'années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess