Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des néonazis "fanatiques" agressent un groupe de jeunes à Arras

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu
Arras, France

Dans la nuit de samedi à dimanche, une violente rixe a éclatée place des Héros à Arras. Cinq personnes ont été blessées. Trois hommes âgés de 25 ans originaires du Cambrésis et de Saint-Quentin (Aisne) ont été arrêtés. Le caractère raciste de cette agression ne fait aucun doute.

Un drapeau du 3ème Reich a été saisi au domicile d’un des agresseurs. Photo d'illustration
Un drapeau du 3ème Reich a été saisi au domicile d’un des agresseurs. Photo d'illustration © AFP - David Gannon

Comme tous les samedis soir à Arras, les bars sont pleins et il y a du monde dans les rues. Vers 1 h, du matin place des Héros, juste devant un pub, un individu commence à frapper un homme en le traitant de "sale bougnoule". C’est alors qu’éclate une violente rixe et un petit groupe de jeunes âgés 20 à 30 ans, la plupart d’origine maghrébine mais pas uniquement, sont agressés par trois hommes. Ces trois hommes âgés de 25 ans venus du Cambrésis et de Saint-Quentin dans l’Aisne sont armés de couteaux et de chaînes en fer.

Des blessures au couteau

Finalement cinq blessés sont à déplorer. Une victime a le nez brisé et écope de dix jours d’ITT (Incapacité totale de travail), d’autres ont reçu des coups de poing, de chaînes en fer et des coups de couteau, une victime a 17 points de sutures. Quand les policiers sont arrivés sur place les trois agresseurs se trouvaient déjà dans leur voiture. Avant de s'enfuir, les individus foncent sur les forces de l’ordre sans les blesser. Les agresseurs présumés ont finalement été interpellés lundi matin à leur domicile.

Sur Twitter, le maire d'Arras, Frédéric Leturque, "condamne ces actes scandaleux".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un drapeau du 3ème Reich saisi au domicile d’un des agresseurs

Chez eux et dans leur voiture les policiers ont retrouvés tout un attirail faisait l'apologie du nazisme : des écrits fascistes, des CD, des blousons de SS et même un drapeau du 3ème Reich. Ce sont des néonazis "fanatiques" selon le parquet d'Arras. En garde à vue, les trois hommes ont reconnu le caractère raciste de cette agression, sans émettre le moindre remord. lls seront jugés vendredi en comparution immédiate. Ils seront notamment poursuivis pour violences à caractère raciste, violences aggravées en réunion et violences sur personnes dépositaires de l'ordre public.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess