Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De nouveaux cas de vandalisme sur les radars de Dordogne

samedi 7 juillet 2018 à 19:07 Par Charles De Quillacq, France Bleu Périgord et France Bleu

En une semaine, cinq radars ont été dégradés ou vandalisés sur les routes de Dordogne. Une vague de vandalisme quelques jours après la mise en place du 80 km/h sur les routes secondaires.

Sur la D710, le radar de Saint-Pierre-de-Chignac
Sur la D710, le radar de Saint-Pierre-de-Chignac © Radio France - Charles de Quillacq

Dordogne, France

Plusieurs radars ont une nouvelle fois été vandalisés cette semaine en Dordogne. Depuis ce lundi 2 juillet, au moins cinq d'entre eux ont été tagués ou dégradés. C'est le cas pour l'appareil de de Saint-Pierre-de-Chignac sur la D 710, celui de la Route de Lyon à Boulazac ou encore à la Rampinsolle à la sortie de Périgueux.

Le radar chantier sur la route de Bergerac volontairement obstrué - Radio France
Le radar chantier sur la route de Bergerac volontairement obstrué © Radio France - Charles de Quillacq

Une semaine après les 80km/h

Cette vague de dégradation coïncide avec la mise en place de la nouvelle limitation de vitesse sur les routes secondaires. Si les contrôles effectués par les gendarmes et les policiers vont rester pédagogiques une partie de l'été, les radars fixes, eux, ont été réglés pour flasher à partir de 80 km/h dès le 1er juillet dernier. 

45.000 euros d'amende

Une quinzaine de radars ont été détériorés sur les routes de Dordogne depuis le début de l'année. La facture commence à grimper, les réparations coûtent entre 1.200 et 30.000 euros. Dégrader un radar peut être puni de 45.000 euros d'amende et d'une peine de 3 ans de prison.