Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des nouvelles traces de pollution détectées au lac de la Castelette à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

La présence d'hydrocarbures a été signalée le 31 décembre au bassin d'orage à Avignon. Des équipes techniques seront mobilisées ce lundi 6 janvier pour chercher l'origine de cette pollution.

Le plan d'eau derrière la zone commerciale Mistral 7 à Montfavet sera de nouveau contrôlé lundi 6 janvier.
Le plan d'eau derrière la zone commerciale Mistral 7 à Montfavet sera de nouveau contrôlé lundi 6 janvier. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Une fine pellicule aux couleurs  de l'arc-en-ciel a été signalée lundi 31 décembre sur l'eau du bassin d'orage, appelé lac de la Castelette, situé dans le quartier Montfavet à Avignon. Pas de doute, "il s'agit d'hydrocarbures", affirme le groupe Suez mandaté par le Grand Avignon, avant de préciser : _"Des traces ont été détectées sur l'ensemble de la rétention, surtout au niveau de la passerelle et dans la canalisation."  _Des équipes techniques du groupe de gestion de l'eau sont intervenues pour procéder à la dépollution dans les jours qui ont suivi, jeudi 2 et vendredi 3 janvier.

Quinze mètres cubes d'eau souillée

En tout, "15 mètres cubes d'eau souillée ont été pompés en surface", indique Suez. Des équipes spécialisées seront dépêchées sur place ce lundi 6 janvier pour effectuer un énième contrôle et chercher l'origine de la pollution

"On sait que c'est de l'hydrocarbure mais pas comment c'est arrivé là. Des employés habilités vont remonter le réseau." Des traces d'hydrocarbures avaient déjà été décelées en mars 2019, mais à cause des fortes pluies, il avait été impossible d'en établir la cause.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess