Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des manifestations de la communauté turque à l'encontre des Arméniens à Vienne et Décines-Charpieu

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

La bagarre mercredi matin tôt au péage de Vienne-Reventin (Isère) sur l'A7 entre Turcs et Arméniens sur fond de conflit au Haut-Karabakh, a été suivie mercredi soir d'une manifestation de jeunes Turcs à Vienne (Isère) et Décines-Charpieu (Métropole de Lyon).

Des manifestants turcs dans Vienne mercredi soir à la recherche d'arméniens...
Des manifestants turcs dans Vienne mercredi soir à la recherche d'arméniens... - Twitter syndicat indépendant de commissaires de police

Après les échauffourées qui ont marqué mercredi matin une manifestation de jeunes Arméniens au péage de Vienne-Reventin sur l'autoroute A7 -attaqués par de jeunes turcs à coups de poings, de marteaux et de couteaux- près de 250 jeunes Turcs, se sont à nouveau rassemblés mercredi vers 19h30 à Vienne (Isère) pour manifester en ville avec des slogans hostiles aux Arméniens. Les policiers qui ont fait face à la foule énervée ont subi des violences (une dizaine de tirs de mortier) mais l’événement n'a pas fait de blessé.  

Repoussés à Vienne les manifestants ont ensuite décidé de prendre la direction de la commune de Décines-Charpieu (Métropole de Lyon) connue pour son importante communauté arménienne. Ils ont été stoppés là-encore par les forces de l'ordre qui ont procédé entre autre à 65 verbalisations pour non respect du couvre-feu.

Les tentatives d’intimidation et les actions communautaires hostiles n’ont pas leur place dans notre République”, a réagit la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans un communiqué publié ce jeudi matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess