Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Des ordinateurs de l'AS Saint-Etienne piratés par des hackers qui voulaient une rançon

samedi 26 janvier 2019 à 22:31 Par Alexandre Vau, France Bleu Saint-Étienne Loire

Des pirates ont réussi dimanche dernier, jour du derby perdu dans le Chaudron à la dernière seconde, à introduire un logiciel malveillant dans des ordinateurs du stade Geoffroy-Guichard. Le but étant de se faire verser une rançon par l'ASSE.

Saint-Etienne Métropole reste propriétaire du stade Geoffroy-Guichard
Saint-Etienne Métropole reste propriétaire du stade Geoffroy-Guichard © Radio France - Jeanne Marie Marco

Saint-Étienne, France

Décidement, la journée de dimanche dernier est à oublier pour l'ASSE. En plus d'avoir perdu le derby à domicile, qui s'en est suivi de l'humiliation trois jours après en coupe de France dans le Chaudron face à Dijon, des pirates ont réussi dimanche dernier à introduire un logiciel malveillant dans des ordinateurs du stade Geoffroy-Guichard. Le but étant de se faire verser une rançon par l'ASSE. En vain.

Une vingtaine d'ordinateurs piratés

Au total, les messageries d'une vingtaine d'ordinateurs du service commercial, de la billetterie du club et du Musée des Verts, ont été infectées pendant plusieurs jours. Des courriels ont été perdus. Mais heureusement pour les Verts, le système informatique du club basé à l'Etrat n'a lui pas été touché par cette attaque.

Faire preuve de plus de vigilance

Mais pour le président du conseil de surveillance de l'ASSE, Bernard Caïazzo, qui est également président du syndicat des clubs de Ligue 1 "Première ligue", les clubs doivent aujourd'hui, comme toute entreprise, redoubler de vigilance.

Ce n'est pas une première! Les info de football leaks, comment pensez-vous qu'elles soient sorties? Ce sont là encore des hackers qui les ont vendues aux médias. Et c'est d'une envergure plus importante que le service communication de Sport Five avec qui on travaille. [...] Je ne pense pas que ce soit une attaque de football, c'est une attaque simplement pour demander une rançon. Comme toute entreprise, on doit savoir se protéger et être plus professionnel là dessus.

L'ASSE a déposé une plainte pour tentative d'escroquerie par internet.