Faits divers – Justice

Des parents d'élèves périgourdins se mobilisent pour aider une famille kosovare

Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord mercredi 4 mars 2015 à 20:58

La famille Aliu
La famille Aliu © Radio France - Pauline Ben Ali

La famille Aliu, arrivée en France en 2013, a épuisé tous les recours de demande d'asile, et doit retourner au Kosovo dans un mois. Un collectif de parents d'élèves d'une école maternelle de Périgueux s'est constitué pour les aider.

Les autorités refusent de régulariser leur situation car au moment de la constitution du dossier, le Kosovo était un pays sûr . Ce n'est plus le cas aujourd'hui, mais impossible de revenir en arrière si un nouvel élément n'est pas rajouté au dossier selon la directrice de l'école, Isabelle Goumondie. Elle fait partie du collectif de parents d'élèves qui s'est créé lundi dernier pour aider la famille.

Avec deux enfants en bas âge, la famille Aliu loge à l'hôtel payé par les parents d'élèves. Elle doit quitter le territoire dans un mois, mais pour des raisons familiales et politiques. Le père, Burim Aliu, serait accusé par la famille de sa compagne d'avoir collaboré avec les Serbes. Il aurait subi une agression physique de la part des membres de cette famille, qui ne veut pas non plus de cette union, sa compagne, Ilire âgée de 27 ans, étant promise à un autre homme . Un collectif de parents d'élèves de l'école maternelle du Lys à Périgueux , où Olti, le fils âgé de six ans est en classe, fait sa première réunion jeudi pour sensibiliser la population sur la situation de cette famille.

Réfugiés Kosovo / SON

 

 

réfugiés Kosovo / ENRO