Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Des parents scandalisés par l'initiation tauromachique dans les centres de loisirs de Béziers

Des voix s'élèvent à Béziers contre l'initiation tauromachique proposée dans des centres aérés. Ce mercredi, la mairie a annulé au dernier moment une sortie au musée taurin. Les opposants viennent d'écrire au ministre de la jeunesse. La loi ne nous l'interdit pas dit Robert Ménard.

Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers
Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Des enfants des centres de loisirs de la ville de Béziers sont initiés depuis plusieurs années à la culture taurine. Mais ces activités sont activement dénoncées depuis le début du mois de septembre par les défenseurs de la cause animale. 

Publicité
Logo France Bleu

D'un côté, ces derniers crient au scandale et réclament le retrait pur et simple de cette initiation. De l'autre, les aficionados souhaitent sensibiliser les jeunes à cette culture locale. 

Ce mercredi matin, une sensibilisation a été organisée par le Colbac (Comité de liaison biterrois pour l'abolition de la corrida) et des militants de la France Insoumise devant l'un des deux centres biterrois proposant cette activité. Celui de Martin Luther-King sur les bords de l'Orb. 

"Vos enfants vont assister pendant trois mercredis à des sorties en lien avec le monde taurin. Protégeons nos enfants de ce spectacle sanguinaire", voilà ce que l'on peut lire sur un des tracts distribués.

loading

Ces sorties sont organisées en partenariat avec les clubs taurins biterrois. "Le but est clairement d'initier à la tauromachie" lâche Sophie Maffre-Baugé (présidente du COLBAC, le Comité de liaison biterrois pour l'abolition de la corrida) aux parents venus déposés leur enfant. "Je n'étais pas au courant. Je ne vois pas ce que cette initialisation vient faire ici", déplore une maman étonnée. 

Comme d'autres parents choqués, cette mère d'un enfant de huit ans demande à la mairie de remplacer cette activité par une autre. "Je n'ai pas d'autre choix que de laisser mon fils ici. Je travaille. Mais il n'est pas question qu'il assiste à ces activités. Je suis anti-corrida".

loading
Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

"En 2016, le comité des droits de l'enfance de l'ONU a recommandé à la France de tenir les enfants à l’écart de la tauromachie. Ce n'est pas respecté" déplore Sophie Maffre-Baugé, la présidente du Comité de liaison biterrois pour l'abolition de la corrida.

loading

"Il n'est pas concevable d'éveiller les enfants au monde du taureau de combat" dit Sophie Maffre-Baugé, la présidente du COLBAC_. _

"En 2019, des enfants ont assisté à une tienta (épreuve de sélection des vaches et taureaux reproducteurs), à un spectacle sans effusion de sang, avec une manipulation de la cape. Certains ont assisté à des entraînements des écoles taurines de Béziers." - Sophie Maffre-Baugé

De nombreux parents rencontrés devant le centre aéré Martin Luther-King assurent ne pas avoir été avertis en amont de ces sorties. "Faux" rétorque la mairie de Béziers. "Les parents sont informés. Les programmes remis en mains propres sont aussi visibles sur le site internet de la ville". Une salariée du centre de loisirs nous précise de son côté que de nombreux parents ne lisent pas les programmes proposés et laissent leurs enfants dans les centres sans se soucier des activités du jour.

Un déplacement au musée taurin de Béziers annulé

Ce mercredi, une sortie était organisée au musée taurin de Béziers. Mais finalement, ce déplacement a été annulé au dernier moment. "Nous allons désormais demander aux parents de donner par écrit leur accord pour chaque sortie que nous proposerons" dixit Robert Ménard. 

"Tant qu'il n'y aura pas une loi interdisant l'entrée de la corrida aux mineurs, on ne changera rien."

loading

"Nous ne donnons plus d'argent à l'école taurine. Nous nous y sommes engagés publiquement. Pour le reste, il y a la loi. Les opposants à la tauromachie m'ont traîné devant la justice avec d'autres gens. Ils perdent systématiquement. Qu’ils fassent changer la loi'.'- Robert Ménard

Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Cette sensibilisation ce mercredi devant le centre aéré n'est pas une première pour le Colbac. Déjà, vendredi dernier, une quinzaine de membres s'est rassemblée sur les allées Paul Riquet avec des messages forts sur des pancartes. Ce vendredi, ils ont l'intention de revenir. En attendant, le COLBAC en appelle au gouvernement. Un courrier vient d’être envoyé ce mercredi au ministère de la Jeunesse et des sports afin de l'alerter sur cette initiative (voir ci-dessous)

"Aucune activité de ce type, faisant l'apologie de la violence des animaux, ne devrait être enseignée dans un centre de loisirs municipal" dénonce de son côté Valérie.

Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

"La corrida n'a pas lieu d'exister dans les centres aérés. Ce n'est pas sa place." - Une maman

Bernard Mula, le président de la Fédération des clubs taurins Biterrois, n'est pas surpris de cet acharnement des anti-corridas, mais "la loi ne nous interdit pas de proposer ces activités. Ces jeunes ont l'accord de leurs parents."

loading

"On connaît aujourd'hui une violence et une délinquance chez les jeunes qui n'ont aucun lien avec les écoles taurines. S'ils veulent faire changer la loi, qu'ils s'adressent aux députés. Et à ce moment-là, peut-être, les choses évolueront." - Bernard Mula

Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher
loading
Mobilisation d'opposants à la tauromachie à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Courrier envoyé à Sarah El Haïry Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement

Courrier envoyé à Sarah El Haïry Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement. © Radio France - Stéfane Pocher

Extrait  : "Comme vous le savez, la corrida n’est pas un « loisir » comme un autre. C’est une pratique violente qui autorise des actes de cruauté envers un animal, actes délibérément infligés par des hommes à l'aide d'armes blanches ( piques, harpons, épées et poignards) dans le but d'épuiser l'animal puis de le mettre à mort. L’agonie et la mort du taureau sont applaudies, sa souffrance totalement banalisée et ignorée"

Courrier envoyé à Sarah El Haïry Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement. © Radio France - Stéfane Pocher

Extrait : "Votre ministère contribue à la protection de l’enfance à différents niveaux du système éducatif. En particulier, il a pour mission de veiller à la qualité éducative des projets pédagogiques des accueils de loisirs".

Courrier envoyé à Sarah El Haïry Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement. © Radio France - Stéfane Pocher

Extrait  :  "Ainsi, par ce courrier, notre association vous demande d’intervenir auprès de la municipalité de Béziers pour faire cesser les activités en lien avec la tauromachie et tout partenariat avec les clubs taurins de la ville, dans les centres de loisirs municipaux. Il est urgent de ne plus y cautionner la tauromachie sanglante dont l’abolition est souhaitée par 4 français sur 5 (récent sondage Ifop 2021 pour l’Alliance Anticorrida6 ) et d’en tenir les enfants à l’écart, en conformité avec les recommandations du Comité des droits de l’enfant de l’ONU".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu