Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des parfums de luxe volés dans l'Eure et revendus sur Vinted, trois suspects interpellés

Trois suspects ont été interpellés ce mardi par une trentaine de gendarmes en Seine-Saint-Denis. Ils sont soupçonnés d'avoir revendu des parfums volés dans un entrepôt à Vieil-Evreux.

Les trois suspects ont été interpellés ce mardi par une trentaine de gendarmes en Seine-Saint-Denis
Les trois suspects ont été interpellés ce mardi par une trentaine de gendarmes en Seine-Saint-Denis © Radio France - Olivia Cohen

Trois malfaiteurs soupçonnés d’avoir revendu sur Vinted des parfums de luxe volés dans un entrepôt à Vieil-Evreux (Eure) le 16 juin 2019 ont été interpellés en Seine-Saint-Denis et placés en garde à vue ce mardi 2 mars. Le préjudice de ce vol est estimé à plus d'un million et demi d’euros.

Des parfums volés revendus "en quantité" sur Vinted

13.000 parfums de la marque Laurent Mazzone avaient été dérobés dans cet entrepôt de l’Eure. Quelques mois après ce cambriolage à l'été 2019, des parfums similaires ont été revendus "en quantité" sur le site internet Vinted, selon les gendarmes. Des investigations numériques et des surveillances ont permis aux enquêteurs de la Section de recherches de Paris de repérer plusieurs receleurs potentiels.

Les trois suspects ont donc été interpellés ce mardi par une trentaine de gendarmes en Seine-Saint-Denis. Un véhicule, des centaines de flacons de parfums et 32.000 euros ont été saisis lors des perquisitions. D'eux d’entre eux seront jugés "dans les semaines à venir" pour recel de vols en bande organisée par le tribunal correctionnel de Bobigny.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess