Faits divers – Justice

Des patrouilles anti hold-up pour assurer la sécurité des commerçants

Par Marion Dambielle-Arribagé, France Bleu Mayenne jeudi 22 décembre 2016 à 17:25

Les patrouilles anti hold-up rassurent les commerçants
Les patrouilles anti hold-up rassurent les commerçants © Radio France - Marion Dambielle-Arribagé

La période des fêtes de fin d'année est particulièrement propice aux vols à main armée. Pour dissuader d'éventuels braqueurs, la police a mis en place des patrouilles dans les zones commerciales.

Depuis le 1er décembre, la police lavalloise renforce ses rondes dans les galeries commerciales et les rues commerçantes. Des patrouilles qui ont lieu en fin de matinée et en fin de journée, au moment où les caisses des magasins sont censés être les plus remplies.

Une période sensible

La période des fêtes de fin d'année est considérée comme particulièrement sensible, à cause de l'affluence dans les magasins et des quantités d'argent importantes qui circulent. Les policiers assurent une présence dissuasive, mais ils en profitent également pour donner des conseils aux commerçants, sur la façon de protéger leur magasin, mais aussi sur la façon de réagir en cas de braquage : ne pas résister ni s'opposer physiquement à l'agresseur, chercher à mémoriser son signalement, noter la plaque d'immatriculation s'il prend la fuite en voiture...

Tous les commerces sont concernés

Et aucun magasin n'est épargné : "tout type de commerces peut faire l'objet d'une attaque à main armée, même ceux qui n'ont pas beaucoup d'argent liquide", reconnaît François, policier à la Brigade de Sureté Urbaine du commissariat de Laval. "Regardez, dernièrement sur Paris, il y a eu un braquage dans une agence de voyage, avec une prise d'otage. Il n'y a plus de règle, donc on s'adapte et on surveille tous les commerces."

Ces patrouilles anti hold-up vont continuer jusqu'au 15 janvier. On déplore un seul vol à main armée dans l'agglomération lavalloise depuis début 2016.