Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des patrouilles de police pour assurer la sécurité des élèves au Nord de Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Depuis un mois, plusieurs équipages des polices municipale et nationale sont mobilisés secteur Morlière, au Nord de Nantes, pour assurer la sécurité des élèves, victimes de vols ou d'agressions.

Une vingtaine de policiers était mobilisée vendredi 19 février secteur Morlière.
Une vingtaine de policiers était mobilisée vendredi 19 février secteur Morlière. © Radio France - Marie Roussel

A la sortie des cours, secteur Morlière, au Nord de Nantes, la présence d'une vingtaine de policiers détonne au milieu des élèves. "On se demande qu'est-ce qu'il passe, s'étonne Oscar, en première au lycée Saint-Do. Au début, c'était un peu flippant. La première fois qu'on les a vus il y avait quarante fourgonnettes partout." 

Agir plus rapidement en cas de vol

Depuis un mois, plusieurs équipages des polices municipale et nationale patrouillent autour des cinq établissements Saint-Do, Le Hérault, Gutemberg, Jean Rostand et Nicolas Appert, à Saint-Herblain et Orvault. "On est là pour sécuriser la plupart des collégiens et des lycéens qui empruntent les transports en commun. Ils sont parfois victimes d'agressions ou de vols", détaille le commandant Erwan Guillambert. 

Car les élèves sont des proies faciles, selon le policier. "La semaine dernière deux lycéens de Nicolas Appert ont été victimes de vol. Du fait d'une présence policière accrue à ce moment, les auteurs ont pu être interpellés en flagrant délit." Cette occupation de la voie publique et des transports en commun se fait en coordination avec la compagnie Tan, tous les jours de 16h à 17h. Elle doit durer encore deux mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess