Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des personnes âgées escroquées par de faux banquiers dans l'agglomération d'Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

La police nationale alerte sur une bande qui vient d'escroquer des personnes âgées dans l'agglomération d'Orléans. Le stratagème, bien rôdé, est mené par une femme qui téléphone au domicile en se faisant passer pour une banquière, et d'un homme qui vient ensuite sur place récupérer la carte bleue.

Véhicule de police
Véhicule de police © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

Deux personnes âgées ont été victimes d'une escroquerie, et deux autres d'une tentative d'escroquerie, ce jeudi et ce vendredi dans l'agglomération d'Orléans, alerte la police qui craint que cela ne se reproduise. A chaque fois, le scénario est le même.

Deux faux banquiers

Les escrocs repèrent des noms de personnes âgées dans les pages blanches. Une femme téléphone alors et explique qu'elle travaille pour la banque et prévient que la carte bleue de la personne vient d'être piratée. Au téléphone, la fausse banquière demande le code de la carte et son numéro, pour procéder à une opposition. Et elle prévient qu'un employé de la banque en question va passer au domicile de la personne âgée.

Deux personnes âgées victimes en deux jours

Un homme se présente alors et récupère la carte bancaire, voire aussi dans un cas le chéquier et une carte d'identité. "On sait que des achats ont ensuite été effectués avec cette carte", explique la police, sans préciser le montant du préjudice.

Il y a au moins deux victimes, âgées de plus de 80 ans, et deux autres personnes qui ont subi une tentative d'escroquerie. La police rappelle qu'il ne faut évidemment en aucun cas donner son code de carte bleue au téléphone quand on se fait appeler au téléphone. Et que le réflexe, dans ce cas, est d'appeler aussitôt le 17 pour alerter.

Risque que cela se reproduise

Le duo de faux banquiers, mais vrais escrocs, n'a pas été interpellé, et pourrait donc de nouveau sévir dans l'agglomération d'Orléans, prévient la police nationale du loiret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess