Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des pièces de collection retrouvées dans un monnayeur de supermarché, la police lance un appel à témoins

La police de Longwy recherche le propriétaire d'une vingtaine de pièces de collection. Elles ont été découvertes dans un monnayeur servant à créer des bons d'achat au supermarché Auchan de Mont-Saint-Martin. Des pièces utilisées alors qu'elles ont une valeur importante sur le marché.

Qui est le propriétaire de ces pièces de collection ?
Qui est le propriétaire de ces pièces de collection ? - DDSP 54

D'où vient la vingtaine de pièces de collection retrouvée dans un monnayeur au supermarché Auchan de Mont-Saint-Martin ? C'est ce que cherchent à savoir les enquêteurs de la police de Longwy (Meurthe-et-Moselle). Ils lancent un appel à témoins sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Fruits d'un vol ?

Ces pièces dont certaines ont une valeur pouvant atteindre 10 à 30 euros ont été découvertes dans une machine qui sert à générer des bons d'achat, explique-t-on au commissariat. Des bons générés avec la valeur faciale des pièces (un ou deux euros) et pas leur valeur sur le marché. Un collectionneur n'aurait pas fait cela. Les pièces ont-elles été dérobées par des enfants sans connaître la valeur des pièces ? Par un voleur qui les aurait écoulé de manière discrète ?

Ce qui est certain, c'est que ces pièces n'avaient pas été déclarées volées dans le secteur. D'où cet appel à témoins pour retrouver le ou la propriétaire de ces pièces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess