Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des piscines de Pontoise et d’Osny fermées pour raison sanitaire

-
Par , France Bleu

L’agglomération de Cergy-Pontoise a décidé de fermer les piscines de la Ravinière à Osny et des Louvrais à Pontoise jusqu’au 12 mai inclus pour "un traitement sanitaire des installations". Une bactérie de type Légionelle a été détectée.

Les piscines doivent ouvrir de nouveau le 13 mai prochain
Les piscines doivent ouvrir de nouveau le 13 mai prochain - Capture d'écran Twitter

Cergy-Pontoise, Cergy, France

C'est une bactérie qui peut présenter des risques pour la santé : la Légionelle. Détectée dans les piscines de la Ravinière à Osny et des Louvrais à Pontoise, l’agglomération de Cergy-Pontoise a décidé la fermeture de ces installations jusqu'au 12 mai inclus.

Sur son site internet, l'agglomération de Cergy-Pontoise indique que "les résultats des dernières analyses mettent en évidence la présence la présence au-delà du seuil sanitaire fixé d’une bactérie de type Légionelle dans le réseau interne d’eau chaude de ces équipements (douches et lavabos) qui peut présenter des risques pour la santé".

De nouvelles analysés seront faites après traitement et les piscines devraient pouvoir rouvrir après le 12 mai.

Selon le site du ministère de la santé, _" les symptômes sont généralement similaires à ceux d’une grippe : fièvre, frissons, toux, difficultés respiratoires et parfois autres signes comme la nausée et la confusion. Ils apparaissent au bout de 2 à 10 jours après la contamination par les légionelles, et dans la majorité des cas dans les 5 à 6 jours."_

La gravité de l’infection dépend de plusieurs facteurs, notamment de la virulence de la souche contractée et de la vulnérabilité de l’individu.