Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ehpad de Thury-Harcourt : des salariés portent plainte

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Thury-Harcourt, France

Que se passe-t-il à l'Ehpad Asile de Marie à Thury Harcourt dans le Calvados ? Des salariés ont décidé de porter plainte pour préjudice moral et mise en danger de la vie d'autrui. Depuis trois ans, l'établissement a enregistré une trentaine de départs pour différentes causes.

L'Ehpad Asile de Marie de Thury Harcourt accueille 87 résidents, plus 26 appartements en foyer logement.
L'Ehpad Asile de Marie de Thury Harcourt accueille 87 résidents, plus 26 appartements en foyer logement. © Radio France

Les histoires se suivent et se ressemblent depuis trois ans à l'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) Asile de Marie à Thury-Harcourt, à une trentaine de kilomètres de Caen (Calvados). Arrêts maladie, démissions, personnes déclarées inaptes par la médecine du travail. Au total, on dénombre une trentaine de départs depuis 2013.

Cet été, le commissaire aux comptes a émis un rapport d'alerte s'inquiétant des conséquences financières d'un tel "turn over" des salariés. Ceux que France Bleu Normandie a pu rencontrer, et qui souhaitent rester anonymes, mettent en cause les conditions de travail au sein de l'établissement.

Je me suis sentie humilié, dévalorisée.. on ne traite pas les gens comme ça...

le témoignage anonyme d'une salariée en arrêt de travail

Et ces conditions de travail dégradent, selon ces salariés, les conditions d'accueil des résidents.

On n'a que quatre minutes pour coucher des personnes de 90-95 ans, c'est comme si on les jetait dans leurs lits... je n'accepte pas de travailler comme ça...

témoignage anonyme décrivant les conditions d'accueil des résidents

Ces salariés ont décidé de se battre ensemble, et vont aller, en ce début de semaine, avec la CGT, déposer plainte auprès du parquet de Caen avec constitution de partie civile. Plainte pour préjudice moral et mise en danger de la vie d'autrui. L'agence régionale de santé indique de son côté que son "attention a été attirée par la situation de fragilité de cet établissement, qui fera l'objet d'un suivi rapproché par les services d'ARS".

La direction de l'établissement, elle, réfute ces accusations. Philippe Lagalle, maire du Hom (la commune nouvelle qui englobe désormais Thury Harcourt) préside la Fondation Asile de Marie qui gère l'Ehpad. Il dit s'être lui aussi "interrogé en voyant les chiffres avancés", mais après s’être renseigné, "rien d’extraordinaire, estime-t-il, les départs ont tous des raisons différentes". Notez que la directrice de l'Ehpad, arrivée en 2013, est conseillère municipale au Hom.

L'Ehpad Asile de Marie héberge 87 personnes. L'établissement comprend également un foyer logement qui compte 26 appartements. Il emploie 85 salariés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess