Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinq plaintes pour harcèlement moral contre des militaires de la base Nancy-Ochey

Cinq plaintes ont été déposées par Me Frédéric Berna pour des faits de harcèlement moral contre des militaires la base aérienne 133 Nancy-Ochey. Les plaignants sont des militaires et anciens militaires de la base.

La base de Nancy-Ochey.
La base de Nancy-Ochey. © Radio France - Fiona Moghaddam

Cinq militaires ou anciens militaires de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey ont déposé plainte pour harcèlement moral, auprès du parquet de Metz, compétent pour les affaires militaires. Une information révélée par nos confrères de l'Est Républicain, que nous avons pu confirmer.

Les plaintes sont déposées contre X, mais maître Frédéric Berna, l'avocat des plaignants assure que les preuves des comportements individuels des militaires qu'il accuse ont été fournies à la justice.

Il dénonce des actes d'harcèlement moral et sexuel, et de violences volontaires.

Harcèlement lors de bizutages

Des faits qui se seraient produits lors de bizutages et à d'autres occasions, au sein de la base militaire 133, située près de Toul.

"Ce sont effectivement des rites d'intégrations, explique Maître Frédéric Berna, ils sont parfaitement dégradants puisque des gens sont attachés, maltraités, obligés de se rouler par terre dans la fiente d'animaux, obligés d'avoir des comportements à caractère sexiste et graveleux"

L'avocat des plaignants dénonce aussi certains comportements homophobes et misogynes : " Il a été demandé à des femmes, des officiers de haut-rang, d'aller montrer leurs seins en bout des pistes aux pilotes lors des atterrissages ou des décollages. On impose aux femmes de faire des briefings stratégiques au milieu de posters de photos de femmes nues, on donne des surnoms dégradants et à connotation sexuelle aux jeunes femmes."

L'avocat des plaignants va également demander à rencontrer Florence Parly, la ministre des armées, afin d'obtenir une sanction administrative.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess