Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des plongeurs dans le Canal du Midi pour tenter de retrouver un cycliste près de Toulouse

lundi 27 août 2018 à 17:57 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie et France Bleu

À Castanet-Tolosan, au sud de Toulouse, les pompiers sont à la recherche d'un cycliste qui serait tombé dans le Canal du Midi ce lundi soir. Des promeneurs ont aperçu son vélo dans l'eau et ont prévenu les secours. Les recherches n'ont rien donné ce soir.

L'écluse de Castanet Tolosan (illustration).
L'écluse de Castanet Tolosan (illustration). © Radio France - Bénédicte Dupont

Castanet-Tolosan, France

Ce lundi après-midi, vers 16 heures, des promeneurs ont prévenu les pompiers de Haute-Garonne. Ils ont bien aperçu un homme faisant du vélo. Mais au retour de leur balade, à hauteur de l'écluse n°6, à Castanet-Tolosan, ils repèrent ce même vélo dans le Canal du Midi. Le cycliste est introuvable.

Les pompiers ont dépêché sur place des plongeurs et une équipe cynophile pour retrouver le cycliste. Mais au bout de deux heures et des recherches sur 500 mètres de long, les recherches, vaines, ont été interrompues. En plus du vélo, les secours ont trouvé dans le canal le sac-à-dos du cycliste.

Il est donc possible qu'il se soit noyé après être tombé dans l'eau. Possible mais pas obligatoire. Le courant étant presque nul dans le canal, les pompiers auraient logiquement dû le retrouver. Le cycliste a pu aussi quitter les lieux après l'accident, sans rien demander à personne. C'est la police qui est maintenant chargée de l'identifier.