Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Des policiers de Guéret en colère font sonner les sirènes devant le commissariat

-
Par , , France Bleu Creuse

Les policiers de Guéret ont fait entendre leur ras-le-bol, ce mercredi midi. Devant le commissariat, ils ont allumé gyrophares et sirènes des véhicules, à quelques minutes de la prise de parole d'Edouard Philippe.

Des policiers de Guéret ont manifesté ce mercredi midi devant le commissariat.
Des policiers de Guéret ont manifesté ce mercredi midi devant le commissariat. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Guéret, France

Une action coup de poing des policiers, ce mercredi midi au commissariat de Guéret ! Certains policiers, mobilisés depuis plusieurs jours, comme de nombreuses professions, contre le projet de réforme des retraites voulu par le gouvernement, ont allumé gyrophare et sirènes des véhicules, pour se faire entendre.  Une action à quelques minutes d'une allocution du premier ministre, Edouard Philippe. 

Les policiers ont allumé les gyrophares et fait sonner les sirènes des véhicules, ce mercredi midi, à Guéret.  - Radio France
Les policiers ont allumé les gyrophares et fait sonner les sirènes des véhicules, ce mercredi midi, à Guéret. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Une quinzaine de policiers se sont rassemblés à la cité administrative, pendant une dizaine de minutes, sous la pluie, notamment des représentants des différents syndicats policiers, Unité SGP Police Fo, et Alliance. David Lacroux, est représentant du syndicat Alliance, majoritaire dans la profession : "Les collègues sont fatigués. Nous avons eu la période des attentats, nous avons la période des gilets jaunes depuis plus d'un an. Nous sommes corvéables à merci, nous travaillons tous les weekend donc il y a une fatigue générale qui s'instaure et il n'y a aucun remerciement. Avec les retraites qui se greffent par dessus, on est mobilisés. Nous sommes responsables, nous aimons notre métier donc nous assurons tout de même le service police secours mais nous faisons un service minimum. Les missions qui n’interfèrent pas sur la sécurité du public nous ne les assumons plus mais nous pouvons bloquer aussi avec des filtrages, des contrôles au niveau des aéroports, au niveau des frontières et même faire des contrôles sur Guéret en bloquant la circulation." Les policiers en colère, mais toujours en service. 

Jeudi 5 décembre, premier jour de mobilisation contre la réforme, les policiers de Guéret avaient déjà annoncé une grève des PV, pour exprimer leur colère. Des actions similaires ont eu lieu un peu partout en France. Ce mercredi matin, selon la branche CRS du syndicat Unsa police, à nos confrères de Franceinfo, 784 CRS sont allés consultés un médecin en vue de demander des arrêts maladie. Cette démarche, entamée par des CRS de toute la France, a pour but de protester contre la réforme des retraites.  Par ailleurs, environ 200 policiers se sont rassemblés devant le Conseil économique, social et environnemental, dans la matinée à Paris. 

En tenue ou en civil, les policiers sont restés immobiles quelques minutes.  - Radio France
En tenue ou en civil, les policiers sont restés immobiles quelques minutes. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu