Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des policiers municipaux caillassés dans le quartier de la Devèze, à Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Des policiers municipaux ont tenté d'interpeller un véhicule à Béziers, dans la nuit de vendredi à samedi. Ses occupants ont pris la fuite et emmené les agents dans le quartier de la Devèze. Une quarantaine de jeunes les attendaient pour les caillasser.

Les policiers municipaux ont été pris à partie dans le quartier de la Devèze, à Béziers
Les policiers municipaux ont été pris à partie dans le quartier de la Devèze, à Béziers © Maxppp - PIERRE SALIBA

Béziers, France

Dans la nuit de vendredi à samedi, vers une heure du matin, les policiers municipaux veulent contrôler une 206 qui roule sur une voie de bus, à Béziers. Mais ses occupants prennent la fuite, une course-poursuite s'engage jusque dans le quartier de la Devèze.

Une situation "d'une extrême violence"

Là, un véritable comité d'accueil attend les policiers : entre 30 et 40 jeunes se mettent à les caillasser. Pour le directeur de la police municipale de Béziers, "c'était une situation d'une extrême violence". La "voiture folle" percute une première fois le véhicule de police. Elle recule et fonce une nouvelle fois. Les agents utilisent leur flashball à trois reprises pour tenter de disperser l'attroupement.

La voiture retrouvée incendiée

Les deux vitres avant et le pare-brise arrière de la voiture de police éclatent en mille morceaux sous les jets de projectiles. L'un des policiers est blessé à la tête par un pavé et reçoit des éclats de verre derrière l'oreille. Il a été transporté à l'hôpital par ses collègues. Bilan : quelques points de suture sur la tempe.

Moins d'une heure après, les policiers municipaux retrouvent la 206, incendiée, dans le quartier. Ses trois occupants ont pris la fuite. Une enquête est ouverte et confiée au commissariat de Béziers.